Volvo a un objectif, devenir un constructeur 100 % électrique en 2030. Le constructeur suédois commercialise déjà le XC40 Recharge et lance en cette fin d'année le C40 Recharge, son deuxième modèle complètement électrique. Le fabricant nous a conviés à essayer sa nouveauté, en Belgique, entre Bruxelles et Gant là où son produites les Volvo C40 et XC40 Recharge, ainsi que la V60.

Sommaire 

  1. Premier SUV Coupé de Volvo
  2. Habitacle simple, épuré et ergonomique
  3. Douceur et puissance sont les maîtres-mots
  4. Les prix

Le premier SUV Coupé de Volvo

Le C40 Recharge dérive du XC40 Recharge, les deux reposent sur l'architecture CMA et ont un design apparenté. Les similitudes sont flagrantes à l'avant, puisque les formes sont identiques. Pour les différencier, il faut observer très attentivement, et constater que les boucliers avant ne sont pas les mêmes. Mais si vous voulez être sûr de ne pas vous tromper entre XC40 et C40 Recharge, il faut jeter un coup d'œil à l'arrière. 

Volvo C40 Recharge
Volvo C40 Recharge
Volvo XC40 Recharge (pas Twin)
Volvo XC40 Recharge

En perdant le X, le XC40 Recharge devient un SUV Coupé. Le toit du C40 plonge complètement dans la poupe et se termine par un aileron pour un aspect sportif. L'effet est accentué par le béquet de la lunette. Les feux arrière sont assez spéciaux : ils sont longs, inclinés à souhait pour épouser la forme coupée, et tridimensionnels. Pour le côté baroudeur, Volvo a conservé les protections en plastique sur la carrosserie, et a ajouté une nouvelle couleur "Fjord Blue" ainsi que de superbes jantes de 20" qui lui vont à ravir. 

Volvo C40 Recharge

Habitacle simple, épuré et (très) ergonomique

À bord, le design est assez classique. On retrouve sans surprise l'environnement Volvo avec ses qualités et ses défauts. Les matériaux sont plutôt de bonne qualité, et les finitions assez soignées. Ce qui nous plaît vraiment dans cet intérieur, c'est sa simplicité ! L'ergonomie est tout aussi excellente, il nous aura fallu quelques minutes seulement pour nous familiariser avec cet habitacle : un record, vraiment.

Volvo C40 Recharge
Volvo C40 Recharge

Les informations les plus essentielles sont affichées clairement par le tableau de bord numérique qui peut par ailleurs se narguer d'avoir de très beaux graphismes. C'est une voiture qui n'en fait pas trop, cela est assez rare pour le souligner.

Volvo C40 Recharge

Le système d'infodivertissement a été développé en collaboration avec Google, l'écran central est donc une sorte de tablette propulsée par Android (le C40 Recharge bénéficie donc de Google Maps, du Playstore, de l'assistant vocal, etc.) . Connectée en permanence, la voiture est capable de recevoir des mises à jour à distance pour se bonifier continuellement. Les communicants de Volvo ont beaucoup insisté sur ce point : "Votre voiture s'améliorera avec le temps". Comprenez par-là qu'elle n'est pas figée dans le temps, et que de temps à autre, une mise à jour sera déployée pour améliorer telle ou telle fonctionnalité.

À noter que la data  (la connexion à internet) est incluse et illimitée durant 4 ans. Passé ce délai, il faudra s'acquitter d'un abonnement pour continuer de profiter de l'ensemble des fonctionnalités qu'offre la voiture...

Volvo C40 Recharge
Volvo C40 Recharge

Quelle fut notre surprise en apprenant que ce modèle n'est pas compatible avec Android Auto et Apple CarPlay ! L'ingénieure en charge du développement du système d'infodivertissement nous a expliqué que le C40 Recharge n'en avait pas besoin, puisque son système d'exploitation est basé sur Android.

Grâce à son partenariat avec le géant américain, Volvo veut créer tout un écosystème autour de ses modèles. Ainsi, en créant et en personnalisant votre profil conducteur, vous retrouverez exactement les mêmes réglages (position des sièges, des rétroviseurs, préférences musicales, etc.) en conduisant n'importe quelle Volvo en connectant tout simplement votre profil.

Volvo C40 Recharge
Volvo C40 Recharge

Nous avons apprécié le confort et le silence qui règne à bord, même sur autoroute, le Volvo C40 Recharge est bien insonorisé. Les défenseurs de la cause animale seront heureux d'apprendre que le C40 n'a aucune surface recouverte de cuir animal, toutes sont synthétiques. 

Forcément, en optant pour la forme d'un Coupé, il y a moins d'espace pour les têtes au niveau des places arrière. Nous nous sommes alors glissées sur la banquette pour constater que l'espace était assez correct, une personne de taille moyenne (1.75 m) s'y sentira à son aise.

Dans le coffre, le seuil de chargement est assez haut et ne permet pas de profiter d'un espace sous plancher en raison du moteur électrique placé entre les deux roues. Le volume du coffre est tout de même de 413 L, il n'est donc ni trop grand ni trop petit. Sachez qu'un second espace de rangement est prévu sous le coffre avant. Il n'affiche que 31 L et sa forme ne permet pas d'y loger de grands objets.

Volvo C40 Recharge

Seule la visibilité à l'arrière nous a quelques fois posé problème. La lunette étant très inclinée, l'espace vitré est petit, ce qui s'est révélé assez gênant. Sur autoroute par exemple, on ne voit que le museau de la voiture suivante, là où dans une voiture classique, on aperçoit toute sa carrosserie, et même les voitures situées plus loin dans la fil. 

Douceur et puissance sont les maîtres-mots

Il est temps de prendre le volant, et comme d'habitude, le démarrage se fait dans un silence total. Il n'y a pas de bouton pour démarrer la voiture, il suffit simplement de tirer le levier sur Drive pour que la voiture avance. Le gabarit compact du Volvo C40 recharge nous permet de nous faufiler assez facilement dans le parking de l'aéroport pour rejoindre la route, et les premiers kilomètres confirment nos à priori : le Volvo C40 Recharge est d'une douceur remarquable. 

Volvo C40 Recharge
Volvo C40 Recharge

Tout se fait avec calme et sérénité, jusqu'à ce que nous écrasons un peu plus l'accélérateur. Forcément, avec un couple instantané de 660 Nm, nous sommes poussés vers l'avant comme dans une voiture de sport. Le Volvo C40 Recharge ne paye pas de mine, et pourtant, il délivre 408 ch grâce à ses deux moteurs électriques ! Jamais nous pensions écrire cela, mais c'est beaucoup trop pour un véhicule "urbain". 

À vrai dire, le C40 est plus qu'un simple citadin, il est tout à fait capable de vous emmener à bon rythme avec ses accélérations et ses reprises musclées, et très loin grâce à sa batterie de 78 kWh (capacité réelle de 75 kWh). Volvo annonce une autonomie de 440 km (cycle mixte WLTP), bien entendu, la réalité nous montre qu'elle est bien en dessous.

Volvo C40 Recharge

Lors de notre essai (ville et autoroute), nous avions une consommation moyenne de 23 kWh/100 km, soit une autonomie théorique de 326 km. Le système One Pedal (que l'on peut désactiver) nous a certainement beaucoup aidés en ralentissant la voiture jusqu'à l'arrêt complet pour récupérer de l'énergie. Le C40 gagnerait en autonomie s'il était moins lourd, car il n'affiche pas moins de 2207 kg sur la balance (poids en ordre de marche). Sa masse se fait par ailleurs ressentir au volant en accélération ou lors des changements d'appuis. 

Le Volvo C40 est équipé d'un système d'aide à la conduite de niveau 2. Il y a bien sûr le régulateur de vitesse adaptatif ainsi que le maintien dans la voie qui a visiblement un peu de mal à garder la voiture au centre de la voie. Nous sommes intervenus à plusieurs reprises pour remettre la voiture au centre de la fil afin de ne pas passer trop près des voitures et des camions placés à droite. Une mise à jour de cette fonctionnalité serait la bienvenue à notre sens. 

Volvo C40 Recharge
Volvo C40 Recharge

Les prix

Avant de boucler cet essai, sachez que le Volvo C40 Recharge n'est disponible qu'en finition First Édition. Celle-ci n'est pas limitée à un nombre d'exemplaires, mais dans le temps jusqu'à une date indéterminée. D'autres finitions arriveront bien plus tard, ainsi qu'une version à deux roues motrices moins puissante et plus adaptée pour réduire les consommations en électricité. 

Les prix du Volvo C40 Recharge démarrent à partir de 62 250 euros, mais Volvo accorde d'office une remise de 4 % afin que le tarif baisse à 57 760 euros en incluant le bonus écologique de 2000 euros. Cette First Édition bénéficie de série d'un toit panoramique, de jantes de 19", de phares directionnels Pixel, d'une sonorisation Harman Kardon, de sièges avant chauffants et électriques, etc.

Les points positifs Les points négatifs
Un SUV qui a du style Visibilité au niveau de la lunette arrière
Habitacle design et ergonomique Système de maintien dans la voie à améliorer
Puissance et douceur de conduite  

Galerie: Essai Volvo C40 Recharge

Volvo C40 Recharge

Motorisation Deux moteurs électriques
Puissance 408 ch
Couple maximum 660 Nm
Type de transmission 4 roues motrices
0-100 km/h 4,7 secondes
Vitesse maximum 180 km/h
Batterie 78 kWh
Distance en mode électrique 420 km
Temps de charge 40 min de 10 % à 80 % en 150 kW (DC)
Type de charge AC 11 kW - DC 150 kW
Longueur 4431 mm
Largeur 2035 mm
Hauteur 1582 mm
Volume de coffre 413 L (+ 31 L à l'avant)
Poids 2207 kg (poids en ordre de marche)
Prix de base 62 250 euros