Toujours aussi mignonne.

On a attendu ce moment un certain temps. Dès sa première apparition sous forme de concept Honda Urban EV au salon de Francfort 2017, le succès a été au rendez-vous, personne ne restant insensible à sa petite bouille néo-rétro. La confirmation de mise en production ne mettra pas longtemps à suivre, et si la voiture de production perd un peu du charme du concept, le modèle de série présenté au dernier salon de Genève 2019 nous excite tout autant. 

Et nous voici de retour à Francfort pour finalement l'essayer. Ok, cette nouvelle Honda e qui s'offre à nous est toujours un prototype, envoyé par le Japon après avoir été convaincu par Honda Europe. Le chef de projet du véhicule, Kohei Hitomi, a également traversé le monde pour faire face à une poignée de journalistes à la main de fer qui ont participé à des séances de 20 minutes sur un petit parcours artificiel, sur piste, entre des cônes. Mais bien qu'il s'agisse officiellement d'un "prototype", il n'y a pas grand-chose ici qui ne soit pas prêt pour la production. Selon Honda, les dernières modifications sont principalement de nature cosmétique (plastiques pour tableau de bord, infodivertissement...).

Pour être honnête, la voiture ressemble comme deux gouttes d'eau au concept car. La conception simple et discrète de cette Honda e cache bien les éléments qui encombrent les voitures normales. Les essuie-glaces dissimulés sont une chose, mais les concepteurs ont également habilement caché tous les systèmes d'assistance au conducteur derrière le panneau avant noir. Les poignées de porte sont rétractables et il n'y a pas de rétroviseurs extérieurs. À la place, un système de caméras de recul qui participe à l'apparence et au charme futuristes de la e.

C'est une petite voiture d'à peine 3,90 mètres de long. Le design fait intentionnellement référence à la Honda Civic des années 1970. Mais ses phares, plus comme des yeux de petit chiot, sont charmants et attachants. Pas étonnant que notre coeur fonde en la voyant.

2020 Honda E Prototype

Il est temps de s'endurcir et de se concentrer sur une évaluation sérieuse. Mais pas avant d'être séduit par l'habitacle de caractère (Honda n'a pas fourni d'images de l'habitacle, prétextant la présence de composants non finis, ndlr), avec des garnitures à effet bois de style rétro, façon années 1970, un volant surdimensionné à deux rayons, des garnitures modernes et des ceintures de sécurité marron. On est assis haut, sur des sièges qui vous soutiennent fermement et qui vous procurent une sensation de luxe, et vous profitez d'une visibilité fantastique. Sans rétroviseurs extérieurs, vous avez l'impression d'avoir une vue à 180 degrés sur la route !

Les caméras alimentent deux moniteurs de chaque côté de l'écran central d'infodivertissement. Il y a un affichage EV face au conducteur et des écrans tactiles plus complets au centre. Tout a l'air moderne  - on espère qu'il s'agit d'un vrai saut en avant par rapport aux équipements un peu inférieurs que Honda installe actuellement dans ses voitures. 

Vous êtes assis haut, sur des sièges qui vous soutiennent fermement et qui vous procurent une sensation de luxe, et vous profitez d'une visibilité fantastique.

Les passagers avant entrent par de larges ouvertures de portes. Les passagers arrière en paient cependant le prix, car l'accès est beaucoup plus restreint. Une fois à l'arrière, il y a assez de place pour les adultes sur la banquette, molle, mais c'est quand même un peu serré... Le coffre est tout petit, lui aussi - la poignée facile à attraper au centre de la banquette arrière est un aveu du volume réduit. Une fois rabattue, avec le siège avant qui se replie à plat, le coffre à bagages se fait beaucoup plus spacieux.

Le coffre a un plancher haut parce que, oui, le moteur se trouve en dessous. Une batterie lithium-ion de 35,5 kilowatts-heure à faible consommation prend place dans cette plateforme EV sur mesure, ce qui lui permet de prendre le moins de place possible. Hitomi-san explique que c'est ainsi que l'on optimise une voiture électrique : propulsion arrière et batteries basses pour un centre de gravité optimal.

Une fois au volant, nous appuyons sur le bouton "Drive" et enfonçons l'accélérateur, faisant sursauter l'ingénieur japonais. Et ça part vite - il faut environ huit secondes pour atteindre 100 km/h, selon Honda. Ce n'est pas aussi rapide que chez Tesla, mais c'est quand même très vif. Vous pouvez toutefois déployer une plus grande partie du couple sur une plus longue plage, sans avoir à vous battre avec la direction ou avec l'hystérique antipatinage.

2020 Honda E Prototype
2020 Honda E Prototype
2020 Honda E Prototype

Il va sans dire que ce prototype de Honda e est silencieux, toutes les voitures électriques le sont. Mais celle là l'est particulièrement, avec notamment une très bonne isolation des bruits extérieurs, même durant les quelques secondes qu'il m'aura fallu pour atteindre 80 km/h. 

Autre point important, c'est la qualité de roulage. Il est toujours difficile de juger ça sur une piste, mais le fait de dévier subtilement de son cap n'a pas généré de drame. Le pouvoir absorbant global semblait très confortable, avec une sensation de roulis relaxante qui correspond à l'apparence amicale de cette Honda e.

La citadine s'est un peu affaissée en virages, comme on peut le voir sur les images, mais le centre de gravité reste bas et le haut de la caisse ne bouge pas trop. Le e est restée sûre d'elle et stable tout au long du parcours, même après de nombreux tours de piste, alors que nous avions déjà trouvé un rythme et commencé à nous concentrer sur une conduite de plus en plus rapide.

Mais l'expérience la plus révélatrice au volant du Honda e, c'est peut-être à 3 km/h. La plateforme EV entièrement optimisée a permis à l'équipe d'ingénierie de lui donner un incroyable rayon de braquage de seulement 4,30 mètres. À peine plus long que la longueur de la petite Honda elle-même. 

"Nous voulions faire les citadines électriques les meilleures au monde ", a déclaré Hitomi-san plus tard. "Nous savions que nous devions rendre le rayon de braquage aussi petit que possible."

2020 Honda E Prototype
2020 Honda E Prototype

Puis notre essai a pris fin. Nous sommes retournés à la base, surpris de constater à quel point la Honda e est une voiture agréable et satisfaisante. Honda ne s'y trompe pas : les prix seront plus élevés, avec des rumeurs annonçant un tarif jusqu'à 40'000 euros. Mais si jamais une petite voiture électrique en valait la peine, Honda aimerait en faire l'"iPhone des voitures électriques", c'est bien elle.

Il n'y a plus qu'un obstacle à surmonter : l'autonomie. Dans un monde où les 400 km sont en train de devenir la norme pour les voitures électriques, la Honda E vise plutôt les 200 km. Mais Hitomi-san insiste sur le fait que Honda a fait le bon choix avec cette distance. Il s'agit d'une voiture de ville.

Donnez plus d'autonomie aux batteries et la voiture comme son prix seront plus gros. Des Honda à plus longue portée suivront, tout comme des Honda plus grandes. Pour l'instant, c'est ainsi que Honda compte s'imposer dans le monde des véhicules électriques.

2020 Honda E Prototype

Alors que nous sortons de la voiture, Hitomi-san nous regarde de l'intérieur. Il regarde notre sourire rayonnant; il sourit aussi. Il a peut-être créé la "voiture bien-être" du moment. Laissons le débat faire rage sur le prix et la gamme, parce que nous, nous avons hâte de retourner dans une Honda e.

Retournez vite au Japon, Hitomi-san, et faites-les sortir des chaînes de production. Parce que vous pourriez bien avoir un best-seller entre les mains !

2020 Honda E Prototype

Motorisation Moteur électrique asynchrone
Puissance 150 chevaux / 300 Nm de couple
Type de transmission Propulsion
Batterie 35.5 kWh
0-100 km/h 8 secondes (estimation)
Vitesse maximum N.C.
Distance en mode électrique 200 km WLTP (estimation)
Prix de base 40'000 €

Galerie: Honda E (2020) premier essai

Photo: Honda