Quitte à décevoir une partie de ses fans, Lamborghini a bel et bien décidé de s'intéresser à la motorisation électrique, comme le prouve la Terzo Millennio dévoilée en 2017. Certes, cette supercar conçue avec l'aide de l'Institut Technologique du Massachusetts n'est qu'un concept, mais le discours de la marque laisse à penser qu'elle prépare le terrain à de futurs modèles électriques.

Les quatre moteurs (un dans chaque roue) ne fonctionnent pas avec une batterie, mais avec des supercondensateurs. L'électricité qu'ils consomment peut être stockée dans des nano-tubes en carbone présents dans la carrosserie. Cette dernière présente en outre la particularité d'être auto-cicatrisante : si une fissure est détectée, un fluide présent dans des micro-canaux la résorbe automatiquement.