Depuis des années, les compagnies pétrolières du monde entier s'efforcent de devenir plus indépendantes de l'or noir et d'adopter la mobilité du futur. British Petroleum est l'une des plus actives d'entre elles.

Elle a jusqu'à présent beaucoup investi dans les colonnes de recharge, mais elle se lance maintenant aussi dans le secteur de l'échange de batteries. Elle le fait par l'intermédiaire de sa filiale Castrol, géant des lubrifiants automobiles. Voyons ce qu'il en est.

S'engager dans le changement

BP et Castrol investiront environ 50 millions d'euros pour financer Gogoro, une entreprise qui se distingue par son système d'échange de batteries à la volée pour les scooters électriques. Selon l'annonce, une première moitié de la somme sera consacrée à l'acquisition de 5,72 % de la société taïwanaise, tandis que l'autre moitié sera donnée sous la forme d'une obligation convertible.

Fonctionnalité du réseau Gogoro

La batterie universelle utilisée par Gogoro sur ses scooters électriques

Castrol, comme BP, a également élaboré un plan ambitieux pour se diversifier par rapport à la mobilité traditionnelle des groupes motopropulseurs. Dans le sillage de sa stratégie "Onward, Upward, Forward", Castrol a vu une grande opportunité dans Gogoro. En effet, outre ses scooters électriques, Gogoro se fait connaître par sa technologie d'échange de batteries, qui compte déjà 2 millions d'accumulateurs, mais qui pourrait à l'avenir se faire un nom à l'échelle mondiale.

Stimuler la croissance

Michelle Jou, PDG de Castrol, a commenté l'initiative en ces termes :

"Les deux-roues sont un élément clé de notre portefeuille de produits et, à mesure que nos clients passent à l'électrique, la marque Castrol a un rôle important à jouer. Gogoro est un leader mondial dans le domaine du remplacement des batteries et notre investissement est une étape stratégique vers la diversification de notre portefeuille."

Horace Luke, PDG de Gogoro, est tout aussi satisfait :

"Notre plateforme d'échange de batteries pour les deux-roues électriques change le visage des villes, en particulier là où les scooters et les motos sont plus répandus que les voitures. Elle montre que la mobilité verte est également possible dans les pays en développement, car elle est accessible et abordable. L'investissement de Castrol est une preuve supplémentaire que nous sommes sur la bonne voie de la transition et nous permettra de croître encore plus rapidement."

Galerie: Photos - Le changement de batterie du Gogoro