Tesla a été le pionnier de la transition dans l'industrie automobile, avec la Model S comme premier véhicule électrique "de masse", mais le moment est désormais venu de se renouveler. Car il est vrai que Tesla n’est pas un constructeur comme les autres. Il est aussi vrai que personne ne garderait la même voiture sur le marché plus de 12 ans.

En fait, la concurrence avance : on pense notamment à la Lucid Air Sapphire (voir ci-dessous), qui est entre-temps devenue la berline électrique la plus rapide du monde. L'entreprise n'a pas encore officiellement annoncé l'arrivée de la nouvelle Model S, mais certains indices suggèrent que quelque chose se prépare.

Galerie: Lucid Air Sapphire

Une nouvelle plateforme

Tesla travaillerait désormais sur un nouveau véhicule électrique construit sur une plate-forme inédite. Le projet s'appelle "Redwood", en interne, et il s'agit d'un crossover qui sera lancé l'année prochaine. Lors d’une conférence de presse en janvier, Elon Musk a confirmé que la première Tesla de nouvelle génération entrerait en production au Texas à la mi-2025. Et il faisait très probablement référence au projet Redwood...

Cependant, cette nouvelle plate-forme ne sera pas utilisée uniquement pour un seul véhicule : selon un rapport de Reuters, au moins deux autres modèles utiliseront l'architecture de nouvelle génération, qui porte le nom de code interne "NV9X". Et on peut supposer que tous ne seront pas des multisegments ou des SUV. En fait, en lisant entre les lignes, il semble que la plateforme a été développée à la fois pour des véhicules compacts et pratiques, ainsi que pour des modèles plus grands et plus luxueux, comme la Model S.

Galerie: 2023 Tesla Model S

La concurrence s'intensifie

Lorsque la Model S a fait ses débuts, elle n’avait pas de rivale directe et s’est imposée comme une proposition unique parmi les véhicules électriques de l’époque. Aujourd'hui, il existe cependant une série de berlines électriques haut de gamme, plus rapides, plus efficaces et avec une plus grande autonomie. Nous parlons de la BMW i5 (voir ci-dessous), qui est la version tout électrique de la nouvelle BMW Série 5, de la Mercedes EQE (un modèle sur mesure de la taille de la Classe E) et de la Porsche Taycan, qui satisfait tous les passionnés de conduite à la recherche d'électrique.

Les ventes dans le segment étant toujours actives, Tesla ne voudra probablement pas perdre du terrain là où elle dominait autrefois, même si la Model S ne connaît pas de gros volumes. L'entreprise a vendu un peu moins de 69 000 Model S mais une nouvelle version pourrait bien bouleverser le marché. 

Galerie: BMW i5 M60 xDrive (2023)

Dans son histoire, Tesla n’a jamais lancé de nouveau modèle de deuxième génération pour remplacer une voiture existante dans sa gamme. La seule fois, c'était avec le Roadster. Mais il serait dommage de ne pas voir de successeur à la Model S.