Déjà disponible en Europe ou en Chine, la Volkswagen ID.7 était censée arriver chez les concessionnaires aux États-Unis vers la fin de cette année, mais la société allemande a retardé le lancement du liftback électrique de l'autre côté de l'Atlantique en raison de "l'évolution de la dynamique du marché". Aujourd'hui, les concessionnaires américains interviennent et disent qu'ils soutiennent, pour la plupart cette décision, car un véhicule électrique phare de taille moyenne à cinq portes serait difficile à vendre aux États-Unis, surtout compte tenu d'un prix de départ hypothétique de 50 000 $.

Ajoutez à cela le fait que l'ID.7 est construite en Allemagne, cela signifie que le crédit d'impôt fédéral est de 7 500 $ à l'achat. La grande majorité des concessionnaires Volkswagen aux États-Unis soutiennent le retard concernant cette voiture, selon John Luciano, propriétaire de "Street Volkswagen" à Amarillo, au Texas, et membre du Conseil consultatif national des concessionnaires Volkswagen.

"Nous avons fait preuve d'un peu de prudence", a déclaré Luciano à Automotive News . "Sommes-nous sûrs que c'est une bonne idée ? Nous ne connaissions pas le prix exact, mais [c'est] définitivement une voiture de 50 000 à 60 000 $, sans aucun doute. Y a-t-il une chance qu'elle soit compétitive ? Nous pensons que ce n'est pas le cas."

Pas une Mercedes, ni une BMW

Anthony Scala, copropriétaire de City Auto Group, qui possède trois concessionnaires Volkswagen dans la région de Chicago, a déclaré que l'ID.7 n'a pas suscité l'intérêt des acheteurs potentiels comme le van ID.Buzz dont la livraison aux États-Unis est prévue pour le quatrième trimestre :

"Je ne pense tout simplement pas qu'une berline électrique coûteuse soit actuellement envisageable pour la plupart des Américains. Qui va payer 50 000 $ pour une berline qui n'a pas le logo de étoile, celui des quatre anneaux ou le logo BMW ?" 

De plus, ces dernières années, aux États-Unis, Volkswagen a eu du mal à vendre des berlines. Alors que la Jetta reste toujours populaire, la Passat a été abandonnée en raison de la lenteur des ventes. L'ID.7 a été présentée comme une remplaçante efficace de la berline Arteon, mais elle n'a jamais été très populaire non plus. En réponse, Volkswagen a modifié sa gamme pour qu'elle soit largement axée sur les SUV.

Galerie: Volkswagen ID.7 2025

En Europe, l'ID.7 est en vente depuis l'année dernière et, selon Volkswagen, elle a connu une demande plus élevée que prévu, notamment dans son pays d'origine, l'Allemagne. En Amérique du Nord, cependant, le retard ne s'est pas accompagné d'une date de lancement révisée, laissant les clients potentiels et les concessionnaires dans le flou.