Après avoir annoncé le début de leur collaboration, Audi et SAIC affirment maintenant avoir conclu un accord pour développer conjointement une nouvelle plateforme pour les voitures électriques. Elle sera utilisée pour des véhicules intelligents à zéro émission qui seront vendus en Chine (du moins dans un premier temps).

L'annonce semble être la conséquence naturelle de ce partenariat, qui a été créé précisément pour accélérer les plans d'électrification des deux marques, comme l'ont expliqué les deux constructeurs. Audi, en particulier, a choisi de collaborer avec SAIC afin de rattraper le temps perdu suite aux retards que le groupe Volkswagen a accumulés dans la transition vers la voiture électrique, principalement au niveau des logiciels et des nouvelles technologies.

Accélérer le développement de 30%

Pour en revenir à la nouvelle plateforme qui sera conçue par Audi et SAIC, elle s'appelle Advanced Digitalized Platform et servira de base à une nouvelle famille de trois modèles purement alimentés par batterie qui, grâce à la plateforme utilisée, pourra réduire le time-to-market (le temps écoulé entre la conception et la commercialisation) de plus de 30 %.

Foto - Porsche Macan EV e PPE

La plateforme PPE développée par Audi et Porsche

Avec l'arrivée de ces voitures, Audi disposera de voitures électriques basées sur quatre plateformes différentes : la première, sur laquelle est basé le Q8 e-tron ; la MEB de Volkswagen (Q4 e-tron) ; la PPE, développée avec Porsche et utilisée pour le Q6 e-tron ; et cette plateforme d'Audi-SAIC.

À partir de 2025

Selon les représentants d'Audi, le premier modèle né sur la plateforme numérique avancée verra le jour dès 2025.

Avant, donc, ce que Volkswagen fera à la fois du projet de voiture électrique bon marché, qui a été reporté à 2026, et des deux voitures électriques qu'il développera lui-même en collaboration avec Xpeng (une marque dans laquelle le groupe de Wolfsburg a pris une participation de 4,99 %), également en 2026.

Galerie: Audi Q6 e-tron (2024)