La berline SU7 de Xiaomi a immédiatement pris la tête des ventes locales au mois d'avril. Le premier modèle du géant de la haute technologie a enregistré plus de 7 000 immatriculations le mois dernier, ce qui a permis à l'entreprise de devenir le huitième constructeur de voitures électriques du pays.

C'est un départ en fanfare pour la SU7, qui mise tout sur un rapport performances/prix pratiquement inaccessible pour la plupart de ses concurrentes.

Des chiffres importants

En avril, Xiaomi a vendu précisément 7 058 exemplaires de la SU7 : pas mal, si l'on considère que la voiture (dont le tarif commence à l'équivalent de 25 000 euros) n'a été présentée qu'à la fin du mois de mars. Cependant, malgré des chiffres très intéressants, les ventes sont légèrement inférieures à l'objectif de la marque, qui vise à dépasser les 100 000 livraisons d'ici fin 2024, à un rythme d'environ 11 600 unités par mois.

XIaomi SU7

XIaomi SU7

Un objectif qui placerait le constructeur chinois en rivalité directe avec Volkswagen, qui a vendu 13 108 voitures à batterie en avril, en répartissant ce chiffre sur les différents modèles de la famille ID.

Xiaomi aura toutefois le temps de se développer, même si la concurrence reste très forte, à commencer par NIO, Xpeng, Aion et Zeekr, qui se livrent eux aussi à une "guerre des prix" pour tenter de relancer un marché des VE en perte de vitesse en Chine par rapport aux années passées.

Un avenir radieux

Parmi les principaux rivaux de Xiaomi, on trouve HIMA (Harmony Intelligent Mobility Alliance), un groupe soutenu par Huawei, qui comprend les marques Aito et Luxeed, qui ont totalisé 20 819 unités en avril.

Selon certains analystes, le marché sera encore plus favorable à Xiaomi dans les années à venir. HSBC Qianhai prévoit que les ventes de la marque atteindront 240 000 unités en 2025 et 348 000 unités en 2026.

Pour rappel, la SU7 est construite sur une plateforme avec une architecture de 800 volts et est disponible en deux tailles de batteries, jusqu'à 101 kWh. 

Selon le communiqué de l'entreprise, cette batterie peut recharger 220 km d'autonomie (selon le cycle chinois CLTC) en 5 minutes, pour une distance totale de 550 km. Deux versions sont vendues en Chine : l'une à propulsion arrière et l'autre à transmission intégrale avec deux moteurs électriques.

Cette dernière passe de 0 à 100 km/h en 2,78 secondes et atteint une vitesse maximale de 265 km/h.

Galerie: Xiaomi SU7