Subaru ne s'est pas précipité pour concevoir des véhicules électriques, avec un seul modèle à son actif jusqu'à présent. Mais les efforts de la marque japonaise en la matière devraient s'intensifier considérablement avec l'aide de son partenaire de longue date : Toyota. 

Subaru prévoit de lancer trois nouveaux SUV électriques développés conjointement avec Toyota d’ici 2026, d'après Automotive News. Les dirigeants de Subaru ont détaillé les plans lors d'une présentation des résultats ce lundi. 

Pourquoi faire équipe ? Le PDG de Subaru, Atsushi Osaki, a déclaré qu'il était risqué pour le petit constructeur automobile de se lancer seul dans le paysage incertain des véhicules électriques :

"Pour le moment, il est assez difficile de prédire comment les choses vont évoluer avec les véhicules électriques. Nous avons eu des discussions avec Toyota et avons convenu qu'il était préférable de réduire les risques grâce au développement conjoint."

Une stratégie qui a du sens

La décision semble logique puisque Subaru est bien plus petit que des acteurs comme Toyota, Volkswagen et General Motors. Les coûts de recherche et de développement nécessaires à la création d’un véhicule électrique à partir de zéro sont énormes, tout comme les investissements nécessaires pour reconfigurer les usines qui fabriquaient auparavant des véhicules thermiques. Subaru n'a pas autant d'argent à dépenser que certains des plus grands acteurs de l'automobile, elle s'appuie donc sur Toyota pour répartir une partie des coûts. Cette stratégie semble très bien fonctionner à court terme puisque Osaki a vanté une augmentation de 75 % du bénéfice d'exploitation pour l'exercice fiscal de Subaru.

C'est peut-être aussi la raison pour laquelle Mazda, un autre "petit" constructeur automobile, ne se lance pas non plus dans le marché des véhicules électriques. Mais il convient également de noter que l’ensemble de l’industrie automobile japonaise est à la traîne dans cette catégorie. Toyota, en particulier, a poussé l’idée selon laquelle les véhicules hybrides et à hydrogène seraient plus importants que la plupart des gens ne le pensent. Pourtant, la marque nippone et Honda et elle poursuivent leurs grands projets en matière de voitures électriques. 

2024 Subaru Solterra

The Solterra, Subaru's sole electric offering. 

La période difficile, actuelle, concernant les ventes de véhicules électriques a donné une certaine justification à la stratégie trépidante de Toyota. Mais les tendances générales indiquent que ces derniers représentent une part bien plus importante du marché automobile mondial qu’aujourd’hui. 

Pour en revenir à Subaru, le seul véhicule électrique de la marque aujourd'hui est le Solterra, un SUV proche du Toyota BZ4X. Les deux ont été critiqués pour leurs vitesses et leur autonomie de charge inférieures aux normes...