La baisse des prix n'a pas aidé. La production de la Fisker Ocean s'est arrêtée. Le PDG de Magna International, Swami Kotagiri, a déclaré que l'entreprise ne produirait plus de voitures et que, compte tenu de cette décision, Magna devait revoir ses perspectives pour 2024.

Dans le même temps, Business Insider écrit que Fisker a entamé le processus de fermeture de son siège social à Manhattan Beach, en Californie. Aux États-Unis, l'entreprise est fortement critiquée sur les médias sociaux pour avoir prétendument fermé une grande partie de son réseau de service, mais lorsque nos collègues d'InsideEVs US ont contacté Fisker, l'entreprise a refusé tout commentaire.

De nombreux licenciements

L'arrêt de la production de l'Ocean est l'une des raisons pour lesquelles Magna Steyr va licencier 500 employés dans son opération de fabrication en sous-traitance à Graz, en Autriche. La décision a également été prise pour compenser l'arrêt de la production d'autres modèles (BMW Série 5, Jaguar E-Pace et I-Pace).

La nouvelle de la fermeture imminente du siège de Fisker était pourtant dans l'air depuis un certain temps. Trois sources américaines affirmaient déjà ces dernières semaines que Fisker demandait à ses employés de rassembler leurs affaires en vue d'un déménagement vers le centre de recherche et de développement de La Palma, en Californie.

Puis l'annonce de la fermeture a été faite et l'avertissement a été lancé :

"Comme vous le savez, Fisker Group Inc. (la « Société » ou « Fisker ») a déjà fait savoir qu'elle fournirait des mises à jour sur les développements significatifs qui pourraient avoir un impact sur la main-d'œuvre de Fisker.

Au cours des derniers mois, l'équipe de direction de Fisker a exploré toutes les possibilités pour préserver l'avenir de l'entreprise et sa voie vers le futur. Fisker étudie avec diligence toutes les options possibles pour répondre à ses besoins de liquidités opérationnelles, notamment en poursuivant les discussions avec des acheteurs et des investisseurs potentiels et en explorant diverses possibilités de restructuration.

Il est toutefois possible que ces efforts n'aboutissent pas. Si cette éventualité se concrétise, l'entreprise est tenue de fournir une « notification conditionnelle » selon laquelle les employés, y compris vous-même, seront licenciés le 28 juin 2024.

Si la société licencie le salarié à l'avenir, la perte d'emploi sera permanente et l'établissement sera fermé. L'entreprise n'a pas de politique qui crée des droits de transfert, de déplacement ou de réaffectation pour les employés licenciés par l'entreprise. Si nécessaire, nous vous fournirons de plus amples informations sur la séparation, notamment sur le chômage, les prestations COBRA et l'indemnité de départ.

Cette notification ne signifie pas que l'entreprise va fermer ou cesser ses activités, et le fait de recevoir cette notification conditionnelle ne signifie pas nécessairement que vous serez licencié.

Fisker opère dans des circonstances difficiles et nous mettons tout en œuvre pour trouver une issue qui facilite de nouveaux investissements ou d'autres solutions stratégiques. Nous apprécions votre dévouement et votre soutien mutuel pendant cette période difficile. Nous vous remercions pour votre travail et votre contribution à Fisker.

Le département californien du développement de l'emploi, comme l'écrit InsideEVs US, n'a pas encore signalé le dépôt d'une notification WARN (Worker Adjustment and Retraining Notification) pour Fisker.

Adieu Fisker Ocean

À la fin de l'année 2023, Fisker a annoncé avoir assemblé plus de 10 000 véhicules Ocean et qu'un peu moins de la moitié ont été livrés. En mars, la marque déclare que 1 000 autres véhicules étaient prêts, mais qu'il restait un stock d'environ 4 700 unités invendues. La Fisker Ocean est donc devenue une voiture électrique « abordable », mais la baisse de prix, qui, sur l'Extreme, par exemple, est passée de 61 999 $ à 37 499 $ (-24 000 $, soit -39 %), ne l'a pas sauvée.

Henrik Fisker avait parlé d'entreprises intéressées par une collaboration, mais pour l'instant nous savons seulement que les discussions avec Nissan (intéressé par le pick-up Alaska de Fisker) ont échoué. Continuez à nous suivre pour rester informés.

Galerie: Fisker Ocean