Dès que l'un ne fonctionne plus correctement, il est recommandé de procéder à un remplacement symétrique pour maintenir l'équilibre et la performance du freinage. Il est préférable de changer les disques sur les deux côtés de l'essieu simultanément, et pas seulement celui qui pose problème, pour éviter des déséquilibres dans le freinage. Voici tout ce qu'il faut savoir sur l'importance de cette pratique.

Quand faut-il remplacer les disques de frein ?

Le remplacement symétrique des disques de frein doit se faire avec précision et en temps voulu. Il s'impose à partir du moment où ces composants vitaux arrivent en fin de vie. Ils peuvent durer entre 40 000 et 80 000 km en fonction de leur qualité, du type de véhicule, du style et des conditions de conduite. Leur vérification doit se faire systématiquement lors de chaque révision de l'automobile ou au moins une fois par an.

Il existe plusieurs signes qui peuvent indiquer que les disques de frein requièrent une attention immédiate, tels que :

  • la présence de rainures profondes ou de sillons sur la surface des disques,
  • une épaisseur inférieure à la spécification minimale du constructeur,
  • des vibrations ou pulsations dans la pédale de frein,
  • des grincements ou cliquetis lors du freinage,
  • ou encore une diminution notable de la puissance de freinage.

En cas de doute, on ne doit pas hésiter à consulter un professionnel pour un diagnostic précis. Vous pouvez assurer une usure uniforme en remplaçant vos disques de frein avant ou arrière par paires. Cela permet également une performance optimale du système de freinage et d'éviter les déséquilibres et les risques de sécurité.

emplacement disque frein voiture

Pourquoi doit-on les remplacer par paires ?

Le changement des disques de frein d'un même essieu permet tout d'abord d'équilibrer la force de freinage et d'éviter toute perte de contrôle lors de l'arrêt. Cette même opération vise à prévenir l'usure inégale et tous les désagréments qui en découlent comme le bruit et les vibrations. Le remplacement par paires aide par ailleurs à réduire la dégradation générale du système de freinage et à prolonger sa durée de vie.

À cela s'ajoutent l'optimisation de la performance des freins et l'amélioration de la sécurité. Des disques neufs offrent en effet une meilleure puissance et réduisent au strict minimum la distance de freinage. Bien que le remplacement symétrique puisse sembler coûteux, il permet de réduire les coûts de maintenance futurs, car il évite les problèmes liés à l'usure asymétrique.

Conseils pour remplacer ses disques de frein soi-même

Remplacer soi-même ses disques de frein est possible lorsque l'on est un bricoleur compétent. Il convient toutefois de suivre certaines précautions et d'utiliser un outillage adéquat. Il faut tout d'abord garer le véhicule sur une surface plane et stable, puis le poser solidement sur des chandelles. Viennent ensuite le retrait des roues concernées, le démontage des étriers, ainsi que l'extraction des plaquettes et des disques usés.

Lors de l'étape suivante, nettoyez minutieusement le moyeu pour faire disparaître la rouille et la poussière des plaquettes. Il convient de l'inspecter en même temps pour détecter d'éventuels dégâts. On peut par la suite monter les nouveaux disques en s'assurant qu'ils sont correctement alignés. Replacez les étriers, les plaquettes de frein (il est recommandé d'en poser de nouvelles) et les roues. Le serrage de chaque boulon doit se faire conformément aux spécifications du fabricant.

Lorsque tout est en place et que le véhicule est abaissé, il faut pomper trois ou quatre fois à vide sur la pédale de frein pour permettre aux plaquettes de coller sur la surface des nouveaux disques. Enfin, on ne reste plus qu'à vérifier le niveau du liquide de frein et à le régulariser si besoin. Si l'on n'est pas certain de ses compétences, il est préférable de confier le remplacement symétrique de ses disques à un professionnel.