Cela pourrait presque ressembler à une blague, une énième provocation de la part d’Elon Musk. Mais quiconque connaît le PDG de Tesla sait bien que l'on peut s'attendre à tout venant d'un personnage comme lui. Le constructeur texan lance alors une autre nouveauté étrange : le CyberHammer.

Le nom dit tout : il s'agit en fait d'un marteau inspiré du Cybertruck, produit à 800 exemplaires et distribué via le programme de parrainage de l'entreprise. Cependant, pour empêcher les clients disposant de nombreux crédits de récupérer tous les exemplaires entrants, Tesla indique qu'elle les publiera en petits lots.

L'épisode inspirant

Prenons maintenant un peu de recul et remontons à novembre 2019, lorsque le constructeur (à l'époque californien) présentait officiellement le très nerveux Cybertruck, un véhicule électrique unique en son genre, tant par ses formes bizarres que par sa résistance aux chocs. C'est là qu'intervient le CyberHammer. Le concepteur en chef, Franz von Holzhausen, frappe le pick-up avec un marteau pour démontrer sa capacité à « retenir un choc ».

 

En fait, le coup ne laisse aucune trace sur le blindage du véhicule. Vient ensuite le tour d’une boule de métal, lancée contre la vitre du véhicule, avec des résultats pour le moins différents. Aujourd'hui est donc né le CyberHammer, qui commémore cet épisode, avec l'écriture « FRANZ ». Comment mettre la main dessus ?

Comment avoir le CyberHammer ?

Le programme de parrainage Tesla fournit aux propriétaires des codes à donner à leurs amis. Lorsqu'une personne les utilise lors de l'achat d'une voiture électrique auprès de l'entreprise, le propriétaire reçoit des crédits à échanger contre diverses récompenses. Actuellement, le programme comprend une recharge gratuite et d’autres avantages.

 

Dans le passé, cependant, nous avons vu d'autres goodies, comme une tequila de marque Tesla et une série d'accessoires liés au Cybertruck, comme un ouvre-bouteille en acier inoxydable (appelé CyberOpener) et des bouteilles de CyberBeer et de CyberSteins pour le boisson.