Le travail sur le Tesla Roadster n'est pas près de s'arrêter. L'hypercar d'Elon Musk continue de faire parler d'elle, avec son intérieur high-tech et ses diverses solutions "spatiales".

Dans l'ordre, selon Motor Authority, l'entreprise américaine a déposé un nouveau brevet pour l'écran de bord, qui reprend en grande partie le style de celui anticipé par le concept de 2017.

Un intérieur de science-fiction

Sur les photos jointes au brevet, déposé le 12 mars dernier sur United States Patent and Trademark Office (USPTO), on distingue clairement un très long écran disposé verticalement. 

Le design du brevet

Il est probable que cet écran soit divisé en plusieurs parties, avec la possibilité de contrôler toutes les fonctions de confort de la voiture (telles que la climatisation et les caméras) et les paramètres de conduite. Les images ne précisent pas la taille et la résolution du méga-écran, mais il est probable qu'il aura une diagonale d'au moins 14-15 pouces.

Lancement imminent

Outre l'intérieur, le Roadster promet d'impressionner en termes de performances, à tel point qu'Elon Musk a de nouveau déclaré que l'hypercar serait disponible au lancement avec un pack dédié de SpaceX, la propre entreprise aérospatiale du PDG. En pratique, la Tesla pourrait être équipée de "moteurs-fusées" qui amélioreraient considérablement son accélération, sa vitesse de pointe, son freinage et son comportement dans les virages.

Tesla Roadster

Tesla Roadster

En effet, les performances de la Tesla "suralimentée" seraient exceptionnelles, avec un sprint de 0 à 100 km/h annoncé en moins d'une seconde, ainsi qu'une vitesse de pointe de plus de 400 km/h.

La batterie sera de 200 kWh et l'autonomie pourrait être d'environ 1 000 km. Selon les dernières rumeurs rapportées par Elon Musk lui-même, le modèle de production pourrait être dévoilé d'ici la fin de l'année 2024, les premières livraisons étant prévues pour le début de l'année 2025.

Galerie: Tesla Roadster