La Chine resserre encore une fois les rangs sur les batteries pour voitures électriques. La dernière initiative en date est celle des géants CATL (le plus grand producteur de batteries au monde) et Nio, qui unissent leurs forces pour développer des batteries plus durables, particulièrement utiles dans les stations d'échange de batteries.

Selon l'accord, les entreprises utiliseront leurs connaissances mutuelles pour prolonger le cycle de vie des batteries, qui est actuellement couvert par une garantie maximale de huit ans, mais qui atteint en réalité une moyenne de 12 ans.

"L'un des problèmes les plus importants, qui n'a pas encore été résolu ou qui n'a pas attiré l'attention qu'il mérite, est la durée de vie des batteries. C'est un problème non seulement pour nous, mais aussi pour l'ensemble de l'industrie, et qui nécessite la coopération de tous." - William Li, fondateur de Nio

NIO Power Swap Station 2.0

NIO Power Swap Station 2.0

Prévisions et avantages

Le partenariat avec CATL est donc crucial dans la perspective d'un avenir proche où, selon les estimations à 2025-2032, près de 20 millions de garanties sur les batteries de véhicules électriques arriveront à échéance.

Et ce, même si Nio annonce avoir prolongé la durée de vie des accumulateurs utilisés dans ses stations d'échange de batteries, qui sont en mesure de conserver 80 % de leur capacité restante même après 12 ans d'utilisation.

Le même fabricant chinois a également annoncé une réduction de 33 % du tarif mensuel de location des batteries, dans le but de faire baisser le prix des voitures électriques et d'encourager leur diffusion. Mais ce n'est pas tout, car le changement de batterie à la volée permettrait de soulager le réseau, en particulier pendant les heures de pointe.