L'Inde et l'Italie ne sont pas les seuls pays à discuter avec Tesla pour la construction d'une Gigafactory. Le constructeur américain cherche en effet depuis un certain temps un endroit idéal pour construire une nouvelle usine dédiée à la production de batteries et de voitures.

Aujourd'hui, c'est la Thaïlande qui s'ajoute à la liste. Reuters rapporte les détails d'une récente rencontre entre les dirigeants de l'entreprise américaine et le Premier ministre thaïlandais, Srettha Thavisin.

L'offre

Selon la déclaration du premier ministre, Tesla aurait procédé, fin 2023, à une inspection pour évaluer la faisabilité du projet. De son côté, le gouvernement de la péninsule aurait offert un terrain de 3,2 millions de mètres carrés, avec la possibilité d'alimenter toute l'usine en énergie "verte".

Tesla Model Y

Tesla Model Y

Nous saurons prochainement ce qu'a décidé Tesla, puisque la marque américaine devrait commencer à construire l'usine (où qu'elle soit) d'ici la fin de l'année 2024. Il n'en reste pas moins que la Thaïlande pourrait jouer plusieurs cartes en sa faveur pour être encore plus attractive que d'autres pays.

Pour que la Thaïlande "séduise" les Américains

Bangkok est le premier constructeur et exportateur de véhicules de la région d'Asie du Sud-Est et vise à devenir la principale plaque tournante de la production de voitures électriques dans un avenir proche, ainsi que l'un des marchés les plus importants de toute l'Asie. 

En termes de chiffres, plus de 2 millions de véhicules sont actuellement produits chaque année en Thaïlande. D'ailleurs, Tesla n'a débarqué que récemment dans le pays, avec des commandes pour ses modèles ouvertes à la fin de 2022, les premières livraisons ayant lieu en 2023. Bref, les prochaines Tesla parleront-elles (aussi) thaïlandais ?

Galerie: Tesla Model Y (2023)