La voiture électrique se rapproche de plus en plus du point de basculement. En fait, elle l'a déjà atteint. Walter Mertl, directeur financier de BMW, en est convaincu avec les chiffres de vente 2023 du constructeur allemand : avec plus de 375 000 immatriculations et une croissance de 74%, les voitures entièrement électriques représentent désormais 15% des livraisons totales du groupe. Et bientôt, elles seront majoritaires.

"La croissance future proviendra principalement des véhicules électriques à batterie. Le plateau actuel des ventes de voitures à combustion se poursuivra, puis diminuera légèrement", prédit Walter Mertl. Il ajoute : "Le tournant s'est produit l'année dernière."

En attendant la nouvelle plateforme

Ce résultat est principalement dû au SUV compact BMW iX1 et au Gran Coupé BMW i4, principaux moteurs des ventes, et au lancement de la berline BMW i5, qui a complété la gamme électrique à Munich : le groupe dispose désormais d'une option entièrement électrique dans tous les principaux segments.

BMW i5 M60 xDrive (2023)

BMW i5 M60 xDrive (2023)

"Du SUV à la berline, il y aura quelque chose pour chaque client", a déclaré le PDG de BMW, Oliver Zipse, en parlant de la Neue Klasse, la plateforme sur laquelle les modèles électriques de la marque allemande seront construits à partir de 2025, avec 30% d'autonomie en plus, une charge plus rapide de 30% et une augmentation de 25% de l'efficacité.

Entre présent et futur

Pour en revenir au présent, le constructeur bavarois a déjà annoncé un investissement de 650 millions d'euros pour convertir son usine de Munich en un site entièrement électrique d'ici 2027. Il s'agira de la première usine BMW consacrée exclusivement aux voitures à batterie.

En outre, d'ici à 2024, le constructeur vise à vendre plus d'un demi-million de véhicules entièrement électriques, tandis que 2026 devrait être l'année où un tiers des immatriculations nationales seront exemptes d'émissions.