Apercevoir des lumières bleues dans son rétroviseur est généralement le signe que l'on est sur le point d'avoir des démêlés avec la justice. Mais si ces lumières sont turquoises et qu'elles sont apposées sur une Mercedes-Benz, elles signifient tout autre chose. 

Ces derniers jours, le constructeur allemand a annoncé qu'il avait obtenu l'autorisation d'installer des éléments d'éclairage turquoise sur les voitures équipées de son système de conduite automatisée Drive Pilot en Californie et au Nevada.

Le raisonnement est le suivant : une Mercedes équipée du système Drive Pilot est ce qui se rapproche le plus d'une voiture "autopilotée" aux États-Unis (avec quelques réserves majeures dont nous parlerons dans un instant), et la société pense que les autres usagers de la route doivent savoir à quoi s'en tenir. 

Lumières turquoises Mercedes-Benz Drive Pilot
Lumières turquoises Mercedes-Benz Drive Pilot
Lumières turquoises Mercedes-Benz Drive Pilot

À mesure que les voitures deviennent de plus en plus automatisées et que l'industrie tend vers des véhicules entièrement autonomes, nous verrons probablement de plus en plus d'efforts pour que les véhicules communiquent avec les piétons et les autres conducteurs. 

En Californie, Mercedes peut désormais tester des feux turquoise sur ses voitures. Au Nevada, elle est autorisée à vendre des véhicules de série équipés d'un éclairage turquoise à partir de l'année modèle 2026.

Pourquoi ces deux États ? C'est là que Mercedes a obtenu l'autorisation de déployer Drive Pilot pour les clients de ses berlines électriques EQS et Classe S. Les premiers véhicules sont déjà sur la route.

Lumières turquoises Mercedes-Benz Drive Pilot

Revenons maintenant à Drive Pilot et à son rôle. Il est important de le préciser, car il s'agit d'un changement radical dans le type de technologie de conduite autonome disponible pour les consommateurs. 

Drive Pilot est le premier système d'assistance à la conduite sans les mains ni les yeux que l'on peut acheter aux États-Unis. En pratique, cela signifie que dans les bonnes circonstances, sur une autoroute homologuée, dans la circulation, à une vitesse inférieure à 65 km/h et par temps clair, les conducteurs peuvent enclencher Drive Pilot et laisser le soin à leur véhicule de s'occuper de la conduite. La voiture se dirigera pour rester dans sa voie, freinera et accélérera en fonction du trafic et gardera un œil sur les véhicules environnants à l'aide d'un ensemble de caméras et de capteurs.

Il s'agit en fait d'un super régulateur de vitesse qui peut prendre le relais dans les embouteillages. C'est en tout cas l'idée.

Lumières turquoises Mercedes-Benz Drive Pilot

Plusieurs constructeurs automobiles proposent des systèmes "mains libres, yeux ouverts" qui facilitent la conduite sur autoroute de manière similaire. La différence est que le conducteur doit regarder droit devant lui et garder un œil sur ce qui se passe lorsqu'il utilise le Super Cruise de General Motors, le BlueCruise de Ford ou d'autres systèmes similaires.

Mercedes est la seule à encourager les conducteurs à lire un magazine ou à jouer à un jeu sur l'écran tactile de leur voiture lorsque Drive Pilot est actif. Ils ne peuvent toutefois pas s'endormir, car ils doivent être en mesure de reprendre la conduite dans les 10 secondes si le système le leur demande.

Selon les normes de l'industrie automobile en matière d'automatisation de la conduite, Drive Pilot est une technologie de niveau 3. Le reste de l'industrie aux États-Unis en est encore au niveau 2. Oui, même Tesla, malgré les promesses audacieuses d'Elon Musk et la fonction mal nommée "Full Self-Driving" de l'entreprise.

Lumières turquoises Mercedes-Benz Drive Pilot
Lumières turquoises Mercedes-Benz Drive Pilot

Mercedes affirme que l'allumage de l'éclairage turquoise lorsque Drive Pilot est activé favorisera l'acceptation par le public de la conduite automatisée, améliorera la sécurité routière et aidera les forces de l'ordre à déterminer si les conducteurs sont "autorisés à s'engager dans des activités secondaires". Ce que les conducteurs peuvent faire pendant la conduite de niveau 3 reste une zone grise sur le plan juridique. Drive Pilot ne vous empêchera pas de regarder votre téléphone, mais c'est illégal dans la plupart des États. 

Mercedes tente d'établir une nouvelle norme pour les entreprises du monde entier qui travaillent sur des fonctions de conduite hautement automatisées. Et ce n'est probablement pas la dernière fois que nous verrons ce type de technologie. 

L'un des grands défis du développement des véhicules autonomes (ce n'est pas ce que Mercedes fait ici, mais c'est lié) est la manière dont ils interagissent avec les piétons et les conducteurs humains. Il suffit de penser à l'importance d'un contact visuel subtil, d'un signe de la main et d'un hochement de tête pour naviguer en toute sécurité dans les rues, que l'on soit conducteur, cycliste ou piéton. Les robotaxis ne peuvent rien faire de tout cela, mais les chercheurs et les entreprises de conduite autonome explorent des solutions. 

En début d'année, la société de robotaxis Waymo a introduit de nouveaux messages sur les écrans en forme de dôme situés sur le toit de ses véhicules. Lorsqu'une voiture Waymo cède le passage à un piéton, son dôme affiche désormais une iconographie destinée à expliquer aux personnes qui la précèdent et aux voitures qui la suivent ce qui se passe.