Le gouvernement indien est sur le point de conclure un accord avec Tesla qui permettrait au constructeur américain d'importer ses véhicules électriques dans le pays à partir de l'année prochaine et, par la suite, de commencer à travailler sur une nouvelle Gigafactory, qui devrait arriver d'ici deux ans.

C'est ce qu'affirme Bloomberg, qui estime que l'annonce officielle du partenariat sera faite lors du sommet mondial, Vibrant Gujarat, prévu en janvier. L'emplacement de la nouvelle usine Tesla n'est pas encore décidé, mais en pole position se trouvent des États fédéraux comme le Gujarat, le Maharashtra et le Tamil Nadu, où les districts industriels automobiles sont plus développés et où il y a, également, une plus grande proximité avec les infrastructures d'exportation.

Tesla investit 2 milliards d'euros

Dans le cadre de l'accord potentiel, Tesla devrait s'engager à réaliser un investissement initial d'au moins 2 milliards d'euros. Cette somme sera nécessaire pour la seule construction de la Gigafactory. À cela devrait s'ajouter une somme supplémentaire substantielle, qui pourrait atteindre 15 milliards d'euros, pour gérer l'ensemble de la production de pièces détachées et de batteries.

Tesla Giga Berlin: Gigafactory Berlino-Brandenburg County Fair (10 ottobre 2021)

La production d'une Tesla Model Y en Allemagne

Les récentes rumeurs s'ajoutent aux déclarations faites dans le passé par Elon Musk. En effet, le PDG de Tesla a déclaré plus tôt cette année que le constructeur automobile basé à Austin avait l'intention de réaliser un "investissement significatif" en Inde et qu'un certain nombre de réunions étaient prévues dès 2024.

Un emplacement crucial

Tesla a bien l'intention de consolider sa position en Inde pour la simple raison que le pays asiatique, actuellement troisième marché automobile mondial après la Chine et les États-Unis, est à l'aube d'une forte croissance, notamment dans le domaine des voitures électriques.

Consciente de l'opportunité que représente la transition écologique, l'Inde travaille sur plusieurs fronts pour attirer les investissements étrangers. L'objectif du gouvernement local est de créer un secteur national fort en exploitant également la présence de constructeurs automobiles étrangers qui pourraient vouloir profiter des conditions favorables offertes par les autorités.

Tesla Model 2, il render di Motor1.com

Parmi les voitures que Tesla veut construire en Inde figure la future Model 2.

Un long chemin à parcourir

Selon BloombergNEF, malgré les efforts de New Delhi, le marché indien des véhicules électriques a connu une croissance limitée et ne représente actuellement qu'une part de 1,3%. Des défis tels que les coûts initiaux élevés des voitures électriques et une infrastructure de recharge insuffisante ont contribué à cette croissance limitée.

En raison des droits d'importation élevés, Tesla s'abstient actuellement d'importer directement des voitures en Inde. Toutefois, la perspective d'une production locale promet une réduction des coûts, les estimations suggérant que les voitures Tesla fabriquées localement pourraient potentiellement coûter environ 20 000 euros.

Galerie: Nouvelle Tesla Model 3 (2023)