Deux Tesla Cybertruck ont été aperçus à plusieurs reprises dans l'État mexicain de Basse-Californie en début de semaine, arborant des autocollants latéraux semblables à des graffitis et ce qui semble être une antenne satellite Internet SpaceX Starlink montée sur le toit de l'un des pick-up.

Le duo tout électrique a d'abord été repéré au Mexique dans une station balnéaire d'Ensenada, où ils faisaient le plein d'énergie, puis à la périphérie de la ville, comme le montre la vidéo TikTok ci-dessous.

 

Nous ne savons pas pourquoi les deux Cybertruck se sont dirigés vers le sud, mais il pourrait s'agir d'une nouvelle série de tests en conditions réelles pour le véhicule qui n'a pas encore été livré. Auparavant, des prototypes du pick-up ont été vus jusqu'en Alaska et en Nouvelle-Zélande, où ils ont été testés par temps froid.

En ce qui concerne l'antenne Internet Starlink apparente, il est possible que l'équipe ait testé la capacité du pick-up à s'intégrer au service de SpaceX, offrant une connectivité en déplacement partout où Starlink dispose d'une couverture. À première vue, l'accessoire monté sur le toit semble être une antenne haute performance plate conçue pour être fixée de manière permanente à un véhicule, offrant un accès à l'Internet haut débit à des vitesses allant jusqu'à 220 Mbps.

Avec un coût initial de 2 500 dollars pour la parabole et un coût mensuel de 250 dollars, le service Starlink Mobility a la plus haute qualité de priorité parmi tous les niveaux, ce qui signifie que le service Internet devrait rester utilisable même en cas de saturation.

 

Les autocollants latéraux ressemblant à des graffitis sont également une nouveauté, ce qui laisse présager une fois de plus que Tesla pourrait proposer un service officiel d'habillage et d'autocollants en interne. Auparavant, d'autres unités de pré-production du Cybertruck ont été vues avec des habillages ressemblant à une Ford F-150 et à une Toyota Tundra, ainsi qu'à d'autres designs.

Le tout premier pick-up alimenté par batterie de Tesla a été révélé en 2019 et était censé entrer en production à plusieurs reprises au cours des deux dernières années. La dernière date de livraison estimée - la fin du troisième trimestre - est passée, ce qui nous amène à nous demander quand le véhicule arrivera enfin entre les mains des détenteurs de réservations.

Comme toujours, laissez-nous vos commentaires dans la section ci-dessous.