General Motors revient en Europe avec en ligne de mire le segment des véhicules électriques à batterie (BEV), et la première voiture de sa gamme renouvelée à être vendue sur le Vieux Continent est le crossover de luxe Cadillac Lyriq, qui peut désormais être commandé en Suisse.

General Motors a indiqué que les livraisons du Lyriq devraient débuter au cours du premier semestre de l'année prochaine. Le groupe américain prévoit d'étendre sa présence en Europe avec une gamme tout électrique en France, en Suède et dans trois autres pays du continent au cours des deux prochaines années.

Le groupe a quasiment disparu d'Europe en 2017, lorsqu'il a vendu les marques Opel et Vauxhall au groupe français PSA (qui fait désormais partie de Stellantis), mais a continué à importer un nombre limité de modèles haut de gamme comme les Chevrolet Camaro et Corvette, et le Cadillac XT4.

Le Lyriq est proposé à partir de 82 000 francs suisses (environ 85 000 euros) en Suisse et offre une autonomie estimée à 530 kilomètres grâce à sa batterie Ultium. À titre de comparaison, le BMW iX xDrive40, qui offre une autonomie maximale estimée à 435 km, est proposé à partir de 95 900 francs suisses (environ 99 000 euros), tandis que l'Audi Q8 Sportback E-Tron est proposé à partir de 88 800 francs suisses (environ 92 000 euros), avec une autonomie allant jusqu'à 498 km.

Cependant, le prix et l'autonomie ne sont pas les seuls critères pertinents pour les clients, il sera donc intéressant de voir comment le retour de General Motors en Europe se déroulera, d'autant plus que le géant américain a eu du mal à accélérer la production et les livraisons de nouveaux VE aux Etats-Unis.

Galerie: Cadillac Lyriq 2024

La société n'a vendu que 3 018 Lyriq au cours du trimestre précédent (plus du double par rapport au deuxième trimestre) et un total de 20 092 BEV en tant que groupe, ce qui inclut les Chevrolet Blazer, Bolt EV/Bolt EUV et Silverado, ainsi que le GMC Hummer (à la fois pick-up et SUV).

Sur le Vieux Continent, General Motors veut vendre ses Cadillac électriques directement aux consommateurs via son site web et ses magasins phares, dont un dans le centre-ville de Zurich, en éliminant les concessionnaires dans le processus, une méthode similaire à celle de Tesla.

Le retour de General Motors en Europe a été confirmé par la PDG Mary Barra en mai de l'année dernière, et différents articles ont suggéré que le groupe automobile pourrait apporter le Hummer électrique, ainsi que des modèles de marché de masse comme les SUV électriques Blazer et Equinox dans la région.