Elon Musk l'avait dit : Tesla allait bientôt faire de la publicité. Et voilà que les premières pubs de la marque apparaissent sur Google. Pour l'instant, pas de spots télévisés ni de campagnes ad hoc : seulement quelques bannières à fond blanc sur le plus grand moteur de recherche du monde.

Certains internautes l'ont remarqué en naviguant sur le web et, grâce au "programme de transparence" de Google sur les publicités, ils ont pu constater que ces publicités avaient été payées directement par l'entreprise américaine.

Seulement aux États-Unis et au Royaume-Uni

Pour l'instant, les campagnes publicitaires de Tesla se limitent aux États-Unis et au Royaume-Uni. Certains pensent qu'il s'agit d'un premier pas vers une communication à plus grande échelle, d'autres considèrent cela comme une expérience sans lendemain.

En fait, des analystes restent convaincus que lorsque Tesla se lancera vraiment dans la publicité, cela serait fait d'une manière différente, avec des spots télévisés et des bannières personnalisées.

Des annonces Tesla collectées par le site Electrek.com

Ce n'est que le début ?

Pour l'instant, il est trop tôt pour évoquer l'avenir. Il est certain qu'avec cette campagne payante sur Google, Tesla a donné suite aux propos d'Elon Musk, qui admettait il y a un mois qu'il était peut-être temps d'allouer un budget à la communication.

La raison est simple : devancer la concurrence. Alors que tous les grands constructeurs automobiles se sont engagés dans la transition et que de plus en plus de voitures électriques arrivent sur le marché, Tesla met tout en œuvre pour conserver son avance dans le domaine du zéro émission.

On pensait que la marque se concentrerait sur des spots publicitaires dans lesquels elle mettrait en avant l'avantage technologique de ses produits et fonctionnalités. Jusqu'à présent, rien de tout cela. On se contente d'une bannière "catch-click", dans l'espoir d'augmenter les visites sur le site officiel et d'obtenir quelques commandes supplémentaires, ce qui ne fait pas de mal.