Denis Le Vot, PDG de Dacia, a révélé qu'une version électrifiée de la Sandero à hayon arriverait en 2027 ou 2028. S'adressant au média britannique Autocar, le directeur général a déclaré que la Sandero EV serait commercialisée jusqu'en "2034 ou 2035" et qu'elle serait destinée aux consommateurs soucieux de leur budget.

Si Denis Le Vot a reconnu que la Dacia Sandero EV aura une autonomie inférieure à celle de ses concurrentes et prendra plus de temps à charger, il a également promis qu'elle serait incroyablement bon marché.

Le PDG de Dacia a critiqué les prix d'entrée de gamme des véhicules électriques actuels, déclarant que les prix élevés empêchaient les consommateurs moyens de passer à l'électrique.

La Dacia Sandero est commercialisée depuis 2008 et en est actuellement à sa troisième génération. Fabriquée en Roumanie et au Maroc, le premier prix d'une Sandero en Europe se situe aux alentours des 9 000 euros. La Sandero d'entrée de gamme n'est même pas équipée d'une radio de série.

Dacia Spring

La Sandero ne sera pas la première voiture électrique de Dacia. L'entreprise vend déjà un véhicule électrique, la Spring. Mélange d'une voiture avec hayon et d'un crossover, la Spring est alimentée par une batterie de 27,4 kilowatts-heure et dispose d'une autonomie de 230 km allant jusqu'à 305 km en ville.

À titre de référence, le nouveau Range Rover hybride rechargeable dispose d'une batterie plus importante. Cela dit, la Spring est bien sûr incroyablement bon marché avec des prix commençant à 21 000 €, en France, avant bonus.

Contrairement à la Spring, la Sandero EV sera basée sur la plateforme CMF-B du Groupe Renault. Ce châssis sera également utilisé par la future Renault 5, une voiture avec laquelle la Sandero EV devrait avoir de nombreux points communs.