Alors la voici, la nouvelle Fiat 600 et sans camouflage. Il s’agit là de sa première apparition officielle dans une vidéo sur la chaîne YouTube du constructeur italien. Et la scène que la Fiat 600 a choisie ? Le monde. De Hiroshima (Japon) via Buenos Aires (Argentine), Accra (Ghana) et Jérusalem (Israël) jusqu'à la place Saint-Pierre à Rome, comme un symbole. 

Il n'y a rien de particulièrement nouveau par rapport à ce que nous avons déjà vu ces dernières semaines grâce aux photos d'espionnage et aux stories Instagram. Le design emprunte celui de la famille 500, avec des phares froncés, une face avant dominée par le nom du véhicule plutôt que par la marque (comme la 500 électrique), et des proportions rappelant la 500 de 1957.

La 500 et l’Avenger : les inspirations

Il n'y a pas encore d'informations techniques (la vidéo a été publiée pour annoncer le soutien de Fiat à la Rencontre Mondiale de la Fraternité qui se tiendra à Rome le 10 juin), mais on en sait déjà pas mal sur la Fiat 600. Elle sera  produit à Tychy, en Pologne, et utilise la même plate-forme (la CMP dérivée de PSA) que la Jeep Avenger (voir ci-dessous) ou la nouvelle Opel Corsa Electric, entre autre. La longueur sera d'un peu plus de 4 mètres.

Jeep Avenger

La Fiat 600 est donc à propulsion électrique et développe 156 ch pour une autonomie d'environ 400 km avec une batterie de 54 kWh. Mais en Italie et en Espagne, elle sera probablement aussi, comme l'Avenger, proposé avec un moteur à essence.

Fiat 500 électrique

L'intérieur de la Fiat 600 est en grande partie similaire à celui de la 500 électrique (voir ci-dessus), complété par des éléments de l'Avenger, une nouvelle fois. Le fait que la Fiat 600 soit présentée dans une vidéo officielle en dit long sur le dévoilement à venir, qui est prévu (mais non confirmé) pour le 4 juillet 2023.

Galerie: Fiat 600 (2023)