Total et Valeo ont signé un accord pour développer conjointement un nouveau système de refroidissement pour les batteries de voitures électriques basé sur un fluide de refroidissement innovant développé par TotalEnergies. Selon Valeo, ce fluide de refroidissement de type diélectrique (c'est-à-dire capable de protéger les électrodes de l'usure) peut être utilisé en contact direct avec les cellules de la batterie.

Si Total fournit le liquide, Valeo apportera son expertise dans la construction de systèmes thermiques afin de trouver l'architecture la plus efficace pour intégrer le nouveau liquide de refroidissement dans la batterie. L'objectif est d'optimiser les performances en trouvant la bonne disposition des éléments et les bonnes températures de fonctionnement.

Gain de poids et d'espace

Le nouveau liquide de refroidissement, comme mentionné, peut être placé en contact direct avec les cellules de la batterie. Avec les liquides de refroidissement actuels, ce n'est pas possible. Des parois latérales et des plaques de refroidissement sont nécessaires pour séparer le fluide des cellules.

 

L'adoption du nouveau fluide diélectrique permettra de se passer de ces éléments auxiliaires, ce qui réduira le poids et l'encombrement de la batterie ou, à l'inverse, augmentera l'autonomie des voitures équipées de batteries de même taille.

La solution sur laquelle les deux entreprises travaillent est similaire à celle présentée par Shell et Kreisel Electric en novembre 2020. Dans ce cas également, tout tournait autour d'un fluide diélectrique qui pouvait pénétrer dans les modules de la batterie et entrer en contact direct avec les cellules. Dans ce cas, cependant, l'accent n'était pas tant mis sur la réduction du poids que sur la moindre consommation d'énergie nécessaire pour maintenir la batterie à la bonne température.

Une technologie adaptée à la transition

Total et Valeo n'ont pas fourni de données précises sur les améliorations apportées par le nouveau liquide. Ils se sont limités à des considérations générales. Il s'agit d'une solution unique et innovante qui vise à "contribuer à la décarbonisation du secteur de la mobilité électrique, qui demeure l'une des priorités stratégiques de l'entreprise", a déclaré Philippe Charleux, directeur général adjoint de TotalEnergies.

Franco Moreno, président de la division Systèmes Thermiques de Valeo, ajoute : "Ce partenariat de recherche avec TotalEnergies est l'occasion de créer une solution innovante qui accélérera encore l'adoption des véhicules électriques."