Le géant taïwanais de l'électronique Foxconn a dévoilé mardi deux prototypes de véhicules électriques, dont un pick-up, et annoncé que la production commencerait de deux autres cette année.

Foxconn, principal fournisseur de l'américain Apple, joue un rôle clé dans l'assemblage des iPhone et de gadgets de grandes marques internationales. Dans le cadre de sa diversification, Foxconn s'est tourné vers la production de véhicules électriques, dévoilant trois voitures l'an dernier.

Foxtron Model V sur HHTD22

Foxtron Model V

Des voitures pour séduire Tesla ?

Son PDG Young Liu a présenté mardi à Taipei deux nouveaux prototypes - une sportive dite "Model B" (présenté sur la photo de couverture de l'article) et un pick-up "Model V". Il a également annoncé que la production commerciale de son bus électrique et de son SUV familial débuterait en fin d'année.

"Foxconn a diminué de moitié le temps de conception et d'un tiers le coût de développement depuis la conception à la production d'un véhicule électrique", s'est félicité Young Liu.

Sa stratégie est de construire des véhicules pour ses clients plutôt que de les vendre sous son propre nom. "J'espère qu'un jour, nous pourrons construire des Tesla pour Tesla", a déclaré Young Liu aux journalistes, ajoutant que Foxconn visait une part de 5 % du marché mondial des véhicules électriques d'ici 2025.

Foxconn veut avant tout produire des voitures

L'un de ses clients, le constructeur automobile taïwanais Luxgen, a reçu une précommande de 15 000 unités en moins de deux jours pour sa voiture N7, issu du "Model C" de Foxconn présenté l'an dernier, a précisé Young Liu. Il a ajouté que plusieurs modèles seraient produits à Taïwan, en Thaïlande et aux États-Unis, et que la société envisageait également une coopération avec l'Indonésie et l'Inde.

Foxtron Model C sur HHTD22

Le Foxtron Model C présenté l'année dernière

Foxconn a commencé à produire des véhicules électriques pour Lordstown Motors, après avoir racheté en mai une ancienne usine de General Motors à Lordstown, dans l'Ohio, au nord des États-Unis). Le groupe a signé en octobre un accord avec INDIEV Inc, basé aux États-Unis, pour construire le premier prototype électrique INDI One.

Parmi ses partenaires figure aussi Fisker, l'une des start-ups américaines de voitures électriques qui espèrent un jour rivaliser avec Tesla. Fisker a réaffirmé récemment son intention de faire construire par Foxconn son modèle Fisker Pear dans l'Ohio à partir de début 2024. Et Apple aurait un projet secret de voiture électrique, que Foxconn a toutes les chances de construire considérant ses relations bien établies avec le géant californien. (avec AFP)

Galerie: Foxconn - Hon Hai Tech Day 2022