Des smartphones aux voitures électriques, le pas est loin d'être court, pourtant le prochain défi du géant Chinois Huawei semble être de se concentrer sur la mobilité électrique. En effet, Huawei a signé un partenariat avec le constructeur Avatr pour développer une plateforme qui permettra de créer quatre nouvelles voitures électriques d'ici 2025.

Les détails du partenariat

La collaboration entre les deux marques découle de la possibilité de développer une plateforme performante pour redéfinir les caractéristiques de la voiture électrique de demain. Les principaux actionnaires d'Avatr sont Changan Auto et un consortium dirigé par le fabricant de batteries CATL. Le partenariat conduira chaque entreprise impliquée à développer une partie de la plateforme. Les batteries seront fournies par CATL, Changan Auto apportera le savoir-faire automobile et Huawei s'occupera des logiciels.

La plate-forme s'appellera CHN e, d'après les premiers détails qui ont filtré, elle pourra accueillir des voitures d'un empattement allant jusqu'à 3 100 mm, à deux ou quatre roues motrices, et donner vie à divers types de voitures, des SUV aux berlines et aux monospaces. Il y aura deux versions de la plateforme CHN : la première avec une autonomie de 555 km et la seconde avec une autonomie de 680 km. Les constructeurs garantissent une recharge de 200 km en 10 minutes sur une borne rapide.

Avatr 11

Avatr 11, le premier-né

La plateforme CHN sera inaugurée par le SUV Avatr 11, qui sera dévoilé au prochain salon de l'automobile de Chongqing et dont nous connaissons quelques détails. Les premières photos révèlent un design qui n'est pas particulièrement original, mais qui reprend des détails déjà vus sur des SUV Jaguar et Volvo. Le groupe motopropulseur électrique devrait fournir 575 ch, tandis que la batterie CATL d'une capacité de 90,38 kWh aurait une autonomie estimée à 600 km.

Le système d'exploitation utilise les trois lidars pour surveiller l'environnement et les puces pour la conduite autonome. Pour confirmer ces chiffres et connaître en détail la fiche technique, il faudra bien sûr attendre sa présentation au salon automobile chinois, mais ce qui est certain, c'est que la collaboration entre Huawei et Avatr est rapidement passée des paroles aux actes.