General Motors a finalement sauté le pas avec son modèle le plus emblématique.

Si les puristes avaient déjà pesté avec l'arrivée de la Corvette C8 à moteur central arrière, ils vont finir par s'étrangler avec l'arrivée prochaine d'une version hybride, puis plus encore d'une variante électrique de ce modèle dans les années à venir.

C'est Mark Reuss, le président de General Motors, qui a lui-même officialisé la nouvelle, également dévoilée par un teasing sur le compte Twitter officiel de Chevrolet ce lundi 25 avril.

"Nous allons avoir une Corvette électrifiée l'année prochaine, ça arrivera donc très vite", a ainsi déclaré Reuss au cours d'une interview pour la chaîne américaine CNBC. "Cela s'ajoute à toutes les excellentes performances pour lesquelles Chevrolet et Corvette sont connues avec leurs moteurs à combustion interne depuis de très nombreuses années."

C'est donc bien une Corvette hybride – la dénomination E-Ray est dans les cartons -, qui débarquera en 2023, dotée d'une transmission intégrale. Le traditionnel moteur V8 ne sera pas abandonné, et agira toujours sur les roues arrière. Les roues avant seront-elles entraînées par deux moteurs électriques, pour une puissance combinée de plus de 650 chevaux.

 

Chevrolet ne précise pas s'il s'agira d'une version hybride, ou hybride rechargeable, mais l'on sait qu'elle sera basée sur l'architecture Ultium, développée spécifiquement par GM pour ses modèles de véhicules électriques. Il ne s'agira donc pas d'une simple déclinaison hybride du modèle thermique existant, même si le look d'ensemble devrait être proche de l'actuelle C8.

Mais il ne s'agit-là que d'une première étape puisque le but ultime de GM est de lancer une Corvette 100% électrique dans un avenir plus lointain. Aucune date précise n'a été communiquée, ni encore moins les détails techniques de cette Corvette zéro émission.