Il y a ceux qui travaillent sur des pneus sans air, et ceux qui souhaiteraient que leurs modèles puissent augmenter ou diminuer la pression des pneus via un simple bouton. Dans un brevet déposé auprès de la "United States Patent and Trademark Office", nous apprenons que les ingénieurs de Tesla travaillent sur cette seconde solution depuis quelques années et qu'elle est fin prête. 

Enfin, pas tout à fait, car toutes les technologies développées et protégées par un brevet ne se retrouvent pas systématiquement sur des véhicules de série. D'après Electrek, ce dispositif pourrait concerner le Tesla Semi, car l'ingénieur à son origine (John Furtado) n'a travaillé que sur le camion électrique. 

L'idée est simple, et à vrai dire, elle ne date pas d'hier. Sans descendre de son siège, le conducteur sera en mesure de gonfler ou de dégonfler les pneus de son camion. L'intérêt de l'ATIS (Automatic Tire Inflation System) est de permettre d'évoluer sur tous types de terrain. Sur chemin boueux, le conducteur pourra dégonfler ses pneus afin d'obtenir une meilleure adhérence. En revanche, sur autoroute, regonfler les pneus permet de réduire la zone de frottement et de consommer en conséquence moins d'énergie. 

L'ATIS existe déjà, l'increvable Unimog de Mercedes dispose déjà d'un tel système. Mais si Tesla a déposé un brevet, c'est parce qu'il pense l'avoir significativement amélioré pour éviter toute sorte de fuite d'air rendant le système inopérant. 

En attendant d'en savoir plus, Tesla poursuit le développement de son Semi qui a été présenté pour la première fois en novembre 2017. Des années plus tard, il n'est toujours pas prêt à prendre la route, mais cela ne devrait plus trop tarder, d'ailleurs, des sociétés comme Pepsi, UPS et Walmart ont commandé à eux tous des centaines d'exemplaires.