L'année dernière, la société française Valeo a annoncé qu'elle travaillait sur un e-bike doté d'une transmission centrale et d'une boîte de vitesses intégrée. Aujourd'hui, la même entreprise annonce que ce groupe motopropulseur révolutionnaire est prêt à entrer en production à partir du mois de mai.

Ce nouveau moteur pourrait bientôt être disponible sur une gamme de vélos, grâce à plusieurs accords commerciaux impliquant pas moins de 14 entreprises. Au total, 100 000 unités pourraient être livrées d'ici à 2024.

Adieu dérailleur

Parmi les marques qui ont signé avec Valeo pour fournir ce type de système de propulsion, on trouve Fuell, Cycleurope et VUF Bikes, qui sont clairement attirées par un produit révolutionnaire par rapport à ce qui est disponible sur le marché.

Valeo a développé ce système en collaboration avec Effigear, une société spécialisée dans la production de transmissions pour vélos électriques, et a finalement opté pour une boîte de vitesses à sept rapports directement intégrée au moteur central. De cette manière, il a été possible de créer un dispositif unique aux dimensions compactes. Cette conception permet également de se passer du dérailleur typique des boîtes de vitesses des vélos et permet d'utiliser une transmission par courroie au lieu de la chaîne classique, plus bruyante et moins fluide.

Jusqu'à 130 Nm de couple

Le moteur électrique peut être monté comme une unité standard produite par Bosch ou Brose, ce qui facilite son installation sur de nombreux modèles. La transmission fonctionne avec un système de 48 volts alimenté par une batterie qui peut être montée directement sur le cadre.

En ce qui concerne les performances, Valeo affirme que le moteur est environ 60 % plus puissant que la moyenne, mais ne donne pas de chiffre exact. L'Union européenne exige légalement une puissance de sortie continue ne dépassant pas 250 W, quelle que soit la puissance effectivement délivrée. Cependant, pour comprendre, il suffit de préciser qu'il est capable de générer jusqu'à 130 Nm de couple.