Koenigsegg a beau produire des hypercars surpuissantes, il se prépare lui aussi à un avenir électrique. Il a précédemment présenté la Gemera qu'il espère produire très prochainement. Ce modèle n'est pas encore assemblé par la marque suédoise, et lors de sa présentation, Koenigsegg expliquait qu'il sera motorisé par un moteur thermique associé à trois moteurs électriques pour développer une puissance combinée de 1700 ch.

En cette année 2022, Koenigsegg présente le moteur qui propulsera la sportive à quatre places. Baptisé Quark, il combine les avantages d'un moteur radical et d'un moteur axial pour obtenir des valeurs de puissance et de couple très élevées. D'ailleurs, cette technologie est baptisée Raxial, contraction de "radial" et "axial". 

Koenigsegg Quark EV/Terrier
Moteur Quark
Koenigsegg Quark EV/Terrier
Moteur Quark

"Le Quark a été conçu pour garantir une forte poussée à basse vitesse. De cette façon, comme on peut le voir sur la Gemera des accélérations brutales sont obtenues. Grâce à la technologie Raxial Flux nous accélérons de 0 à 400 km/h avec une poussée continue et sans perte de puissance".

Dragos-Mihai Postariu, ingénieur en charge de la conception des moteurs électriques de Koengisegg.

Le moteur Quark EV de Koenigsegg a un autre avantage, il ne pèse que 30 kg. Pour ce faire, le constructeur a utilisé de l'acier de qualité aérospatiale et opté pour un refroidissement direct afin d'obtenir un moteur ultra-compact.

"Nous avons rendu le moteur plus léger et plus petit que celui de la Gemera et je pense qu'il n'y a pas d'autres moteurs dans cette classe qui soient aussi compacts. Aucun moteur de 30 kg ne peut délivrer 600 Nm de couple et 340 ch de puissance. Sans les éléments accessoires qui sont nécessaires sur la Gemera, le Quark atteint 28,5 kg".

Andreas Szekely, responsable du développement des moteurs électriques de l'entreprise.

Koenigsegg Quark EV/Terrier
Boitier Terrier

Pour envoyer la puissance du moteur aux roues, Koenigsegg a imaginé un bloc baptisé Terrier, dans lequel se trouvent deux moteurs Quark et un onduleur triphasé appelé David. Ce bloc développe la bagatelle de 670 ch pour 1100 Nm de couple !  

"Il existe des moteurs tout aussi compacts avec un nombre de tours élevé qui peuvent générer des puissances de pointe encore plus importantes - explique le fondateur et PDG de la Maison Christian von Koenigsegg - mais pour pousser une voiture à certaines vitesses ils doivent être associés à une boîte de vitesses, ce qui ajoute du poids. et en perte d'efficacité. D'autre part, avec le Quark, il est possible d'avoir une transmission directe également dans le domaine maritime ou aéronautique".