Ferrari n'est pas encore totalement entrée dans le secteur des voitures électriques , mais elle est déjà considérée comme l'une des entreprises ayant les meilleures perspectives (également) dans le monde des véhicules électriques.

Du moins les prévisions de Morgan Stanley, la banque d'affaires américaine, qui a placé la marque de Maranello en tête de sa liste des valeurs les plus prometteuses du secteur électrique à l'horizon 2022.

Ferrari, qui n'a en fait abordé que récemment le monde des voitures électriques avec ses premiers modèles hybrides et ne présentera pas de supercar 100 % électrique avant quelques années, a terminé devant des entreprises déjà actives dans le secteur comme Rivian, une start-up émergente, et surtout Tesla, aujourd'hui leader sur le marché des VE avec près d'un million de véhicules tout électriques livrés rien qu'en 2021.

Un nom, une garantie

Dans une note envoyée aux investisseurs avec le nouveau classement des options d'achat d'actions les plus intéressantes pour 2022, selon Morgan Stanley, Ferrari (nom sur le NYSE, RACE) a aujourd'hui "100 % de capitalisation boursière dans le secteur des moteurs à combustion où elle représente l'état de l'art, mais peut facilement passer le même rôle dans le secteur des véhicules électriques. Cela fait de RACE notre action préférée pour 2022 dans le domaine des véhicules électriques".

Ferrari SF90 Spider

En bref, il faut espérer que Ferrari, même en tant que constructeur de niche, sera un acteur majeur dans les prochaines années de la transition électrique. 

En avance sur tout le monde

Ferrari a délogé General Motors de la première place dans la liste de Morgan Stanley des meilleures actions dans lesquelles investir dans les véhicules électriques, qui redescend à la 5e position, juste devant la société américaine Fisker, qui lancera le SUV Ocean cette année. Au milieu, en troisième position, entre Rivian 2e et Tesla 4e, on trouve Freyr, une entreprise norvégienne d'énergie durable dédiée à la production de cellules de batterie.