L'un des problèmes auxquels Tesla est confronté est l'acheminement de ses voitures en Europe. Du moins, jusqu'à ce que la Gigafactory de Berlin soit enfin prête. La plupart des voitures vendues sur le Vieux Continent, notamment les Model Y et Model 3, proviennent de Chine

Ainsi, Tesla vient de signer un accord de 422 millions de dollars avec Hyundai pour amener les voitures produites dans la Gigafactory de Shanghai dans d'autres régions du monde tout au long de l'année 2022.

Changement stratégique

La décision a été prise en réponse à un changement de stratégie de la part de la société basée à Palo Alto. Depuis la mise en service de l'usine chinoise, l'intention était de produire des voitures pour le marché national, avec la possibilité d'utiliser un petit pourcentage de ces voitures pour d'autres marchés si nécessaire.

Mais avec la hausse de la demande et les retards susmentionnés de l'usine allemande, il a été décidé de produire toutes les Model 3 destinées à l'Europe en Chine durant l'année 2022. Il a donc fallu chercher une entreprise qui puisse garantir des déplacements fréquents. Cette entreprise est Hyundai Glovis, une société de Hyundai Motors qui travaille dans le domaine de la logistique.

Tesla Model 3 al Tesla Gigafactory 3

Un partenaire de taille

Le site web spécialisé TradeWinds indique qu'au cours de ses 13 années d'existence, Hyundai Glovis a souvent travaillé avec d'autres fabricants, mais que le contrat signé avec Tesla est le plus gros contrat automobile de son histoire.

Certains spéculent que quelques Tesla pourraient non seulement être destinées à d'autres marchés asiatiques et européens, mais pourraient même atteindre les États-Unis. Cela a été suggéré parce qu'une étrange Model 3 fabriquée en Chine a récemment été repérée en Californie. Il semblerait que Tesla ait trouvé un partenariat de taille pour envahir le monde via son usine de production chinoise.

Galerie: Tesla Gigafactory 3