Il reste maintenant un peu plus de deux semaines avant l'ouverture du Tokyo Motor Show 2022 (14-16 janvier), où les constructeurs japonais seront, comme toujours, les vedettes. Parmi eux on trouvera Subaru, prêt à prendre d'assaut le salon avec un grand nombre de nouveautés, y compris des modèles prêts à entrer en production et des concepts.

Des modèles dont nous ne savons encore rien ou presque, mais nous savons déjà lequel volera la vedette aux autres : la Subaru STI E-RA, la version 100% électrique de la voiture de sport dont le nom est rentré dans la légende. Il s'agira de la première Subaru badgée STI à être électrique de l'histoire, une première ! Pour nous donner un premier aperçu de ce à quoi ressemblera le concept, un premier teaser a été publié, mais il est trop vague pour nous donner des indices sur ce à quoi ressemblera le concept.

L'un des rares éléments qui sautent aux yeux est la carrosserie rouge, de la même couleur que le logo STI brillant sur la partie supérieure de la calandre, embrassé de part et d'autre par des feux LED en forme de C. Une face avant très différente de celle de l'actuelle WRX, faisant une différence substantielle entre les deux modèles, et pas seulement au niveau du moteur. Nous ne savons toujours rien du moteur.

tokyo-motor-show

Suivez toute l'actualité sur le Salon de Tokyo

Une autre chose dont nous ne sommes pas sûrs, c'est le style de la carrosserie. Il pourrait très bien s'agir d'une berline électrique inspirée des rallyes, mais aussi d'un coupé ou même d'un véhicule de type crossover plus haut sur pattes. Nous espérons qu'il s'agit de la première et non de la dernière, car s'il existe déjà de nombreux crossovers électriques (même le Solterra de Subaru), et en comparaison il n'y a pas beaucoup de berlines électriques amusantes. Et une STI pourrait faire l'affaire.

On peut déjà imaginer que ce véhicule STI E-RA aura certainement une configuration à double moteur pour lui conférer une transmission intégrale. Malgré le fait que Subaru n'en ait pas encore fait mention, nous sommes presque sûrs que ce sera le cas. 

Côté puissance, on peut aussi s'attendre à plus que sur le rpemier véhicule électrique de la marque, le Solterra, qui, même avec deux moteurs, un pour chaque essieu, ne produit qu'une puissance combinée de 204 chevaux. On peut espérer  que pour honorer son badge, la STI électrique de Subaru produira plus de 300 chevaux, peut-être même 400, afin de surmonter le poids supplémentaire des batteries et de lui donner des performances similaires à celles des modèles à essence qui portent ce badge.