Desten, une société de batteries basée à Hong Kong, en Chine, fondée en 2015, travaille dur à la simplification de la recharge des voitures électriques. Et notamment à accélérer celle-ci. Et si effectivement le temps de recharge reste un frein pour beaucoup d'utilisateurs, en plus de l'autonomie, il pourrait justement remédier à cette dernière en étant beaucoup plus rapide.

Justement Desten vient d'annoncer une nouvelle important en teasant sa technologie de cellules de batteries, promise à une charge ultra-rapide en moins de 5 minutes. Plus précisément, l'entreprise affirme que ses batteries peuvent être rechargées de 0% à 80% en 4 minutes et 40 secondes !

Le prototype de pack de batteries et de véhicule électrique est prêt à charger jusqu'à 900 kW, soit environ trois fois plus que la valeur maximale des voitures actuellement disponibles (270 kW pour la Porsche Taycan).

Desten n'explique pas les détails (chimie) de sa technologie, mais les batteries devraient être utilisées dans la prochaine Piëch GT, qui est censée avoir une batterie de 75 kWh et donc la capacité de se recharger en 5 minutes. L'autonomie de cette voiture sera de 500 km en WLTP, ce qui correspondrait à 150 Wh/km.

Piech GT

Pour atteindre ces valeurs, l'entreprise a travaillé à la fois sur les matériaux utilisés pour la batterie et sur les structures des cellules, en adoptant de nouvelles compositions chimiques et en développant des lignes de production spécifiques. En conséquence, les batteries de Desten conservent une grande stabilité thermique et sont extrêmement résistantes à la surchauffe, ce qui leur permet de supporter des recharges beaucoup plus puissantes.

La société a obtenu des organismes externes la certification que la batterie, même sous contrainte, ne dépasse jamais la température externe de plus de 15 degrés Celsius. Cela lui a valu, par exemple, la certification de sécurité UN 38.3. Et même pas besoin de système de refroidissement liquide, ce qui est avantageux en termes de coût et de poids.

Autre avantage de ces batteries, et non des moindres : elles seraient extrêmement efficaces pour le freinage par récupération. De plus, comme elles se rechargent très rapidement, elles peuvent donc être réduites en taille pour offrir des performances équivalentes à celles des batteries classiques.

En plus de pouvoir recevoir une énorme quantité d'énergie en peu de temps, Desten explique que sa nouvelle batterie devrait pouvoir résister à 3000 cycles et atteindre ainsi une autonomie totale d'environ 1,5 million de kilomètres. Comprenez par là que la batterie peut couvrir une distance d'environ 500 km avec un plein d'électrons.

Pour l'entreprise Desten, le développement de cette technologie, avec des normes de recharge aussi élevées, permettra également de réduire le nombre de stations de recharge dans les grandes villes et de répondre aux besoins du nombre croissant de voitures électrifiées en circulation.

Quelques chiffres clés : 

Vitesse de charge : 900 kW
Temps de recharge (0%-80%) : 4'40"
Autonomie : 500 km
Cycles de vie : 3000
Kilométrage total : 1,5 million de km