L'intérêt porté par Bill Gates et Jeff Bezos à la voiture électrique n'est pas nouveau. L'implication des deux milliardaires américains dans la transition énergétique se manifeste par de nombreux projets. La dernière en date est la start-up américaine Our Next Energy (ONE).

La société, basée dans le Michigan, développe une batterie révolutionnaire qui pourrait offrir jusqu'à 1200 km d'autonomie. Le projet semble reposer sur des éléments concrets, à tel point que Our Next Energy a levé pas moins de 25 millions de dollars lors d'une levée de fonds. Parmi les personnes convaincues du sérieux de l'entreprise, outre Gates et Bezos, figurent Richard Branson (fondateur du groupe Virgin) et le fonds d'investissement BMW i Ventures. Bref, pas vraiment les derniers arrivés.

Une batterie hybride

Le concept à la base du succès (pour l'instant) de Our Next Energy est d'avoir adopté une approche différente du reste du secteur. L'entreprise développe une batterie hybride qui se compose en fait de deux batteries distinctes.

La première, appelée Aries, est dédié aux recharges fréquentes et sert à gérer les trajets quotidiens, tandis que la seconde, appelée Gemini, est spécialement développée pour les longs trajets et est celle qui se consacre exclusivement à donner beaucoup d'autonomie.

Les deux batteries sont différentes en tout point, de la chimie des cellules à la construction, et chacune a été conçue pour un usage spécifique.

La batteria ibrida di Our Next Energy

Le fondateur et PDG de la société, Mujeeb Ijaz, a déclaré à Automotive News qu'un "soutien financier important comme celui-ci permettra à la société de travailler dans une perspective à long terme". L'objectif est de définir et de mettre sur le marché des technologies révolutionnaires qui peuvent réellement faire passer la mobilité électrique à un autre niveau. Une entreprise qui fonctionne avec cette philosophie ne reçoit pas de financement à moins d'avoir quelque chose de concret sur les bras. Donc c'est plutôt un très bon signe ! 

De 150 à 1200 km

Lorsque Ijaz a commencé à travailler dans le domaine de l'e-mobilité dans les années 1990, il était convaincu qu'une autonomie de 150 km était suffisante pour ses déplacements quotidiens. Cependant, il s'est vite rendu compte qu'une voiture capable de promettre une telle autonomie ne serait pas bien accueillie par le marché.

La batteria ibrida di Our Next Energy

De là, il a changé de méthode, cherchant à augmenter constamment l'autonomie des véhicules à émission zéro en travaillant sur la structure et l'architecture de la batterie. Ces études approfondies ont conduit à la création de Our Next Energy en juillet 2020, qui travaille sur cette étrange batterie hybride qui, selon Ijaz lui-même, est née de la considération qu'"aucun conducteur conduisant une voiture électrique ne voudrait réellement s'arrêter et se recharger pendant un trajet". Ou, du moins, ils préféreraient ne pas se sentir obligés de le faire. 

Cela pourrait arriver bientôt, puisque les premiers prototypes devraient être testés dans des voitures dès l'année prochaine. Entre-temps, la société a également annoncé qu'elle avait reçu une première commande pour la fourniture de batteries pour les cinq prochaines années, mais elle n'a pas encore communiqué le nom du client. Face à une telle batterie, même les reines de l'autonomie telles que Mercedes EQS et Lucid Air auraient fort à faire !

 

Galerie: La batterie hybride de Our Next Energy