La peur de la panne de batterie fait encore frissonner nombre d'acheteurs de véhicules électriques. Mais ce propriétaire d'une Tesla Model 3 affirme qu'il est possible d'éliminer l'angoisse de l'autonomie en gardant toujours dans sa voiture...une sangle de remorquage !

Ce n'est pas une nouveauté, on sait que remorquer une voiture électrique permet de recharger la partiellement la batterie. Ce qu'on sait moins, c'est que c'est loin d'être anecdotique, et que la voiture zéro émission récupère effectivement pas mal de charge ! Pour prouver ses dire, cet automobiliste demande à une autre voiture de tirer sa Model 3 sur une distance relativement courte, ce qui, vous allez voir, va générer une quantité impressionnante d'autonomie pour qu'il puisse rentrer chez lui.

Le YouTubeur Cyber Hooligan se rend au milieu de nulle part et laisse intentionnellement sa batterie descendre à seulement 5 km d'autonomie, soit un taux de charge de 1 %. Il n'y a pas de Superchargeur Tesla à proximité. C'est peu de le dire, puisque le plus proche est à 100 km.

Bien que la voiture puisse très certainement parcourir plus de 5 km, il n'y a pas assez d'autonomie pour pouvoir rouler jusqu'à chez lui, sa maison se trouvant à 64 miles de l'endroit où il simule sa panne. 64 miles, soit 103 km. 

Il a donc fait appel à un ami qui possède une vieille Toyota Camry pour le tirer sur la route afin de voir quelle autonomie il pourrait récupérer. Grâce au système de freinage par récupération de la Tesla Model 3, la voiture se recharge pendant que vous la remorquez. Ce qui est d'ailleurs également le cas des autres voitures électriques.

Nous ne recommandons évidemment pas cette méthode de recharge, sauf en dernier recours, mais voici, s'il en fallait une, une preuve supplémentaire qu'elle fonctionne réellement. De plus, elle permet d'augmenter l'autonomie - ou du moins de réduire l'anxiété liée à l'autonomie - bien plus que ce à quoi on pourrait s'attendre.

Cyber Hooligan va faire remorquer sa Model 3 sur une distance totale de 6 miles, environ 10 km. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo, l'autonomie augmente au fur et à mesure qu'il est tracté. Sur le premier mile (1,6 km), l'autonomie a déjà gagné 7 miles (11,2 km). Après seulement 6,2 miles de tractage et donc de "charge", il est capable de faire tout le trajet de 64 miles jusqu'à chez lui.

La Model 3 n'affiche jamais 64 miles. Et, comme nous l'avons dit, elle avait probablement plus d'autonomie que les 3 miles qu'elle affichait en premier lieu. Après avoir été tracté pendant 14 minutes sur 10 km, l'écran de la Model 3 affiche 40 miles d'autonomie (64 km). Suffisamment pour rentrer jusqu'à chez lui. La voiture lui indique également qu'il pourrait se rendre au Supercharger le plus proche et arriver avec 13 % d'autonomie.

Indépendamment des spécificités, le remorquage d'un véhicule prouve ici que ça ajoute de l'autonomie, et de manière plutôt impressionnante, compte tenu de la distance du trajet de remorquage. Ce n'est certainement pas pratique, la Toyota Camry de son côté a un peu souffert, et ce n'est vraiment pas sécuritaire de faire ça non plus, mais cela fonctionne, et c'est là l'essentiel !