Lotus passe véritablement à la vitesse supérieure. Le constructeur anglais a débuté la construction de sa nouvelle usine à Wuhan, en Chine. Il annonce que cette usine (capacité de 150 000 voitures/an) produira de nouveaux modèles, et ce, dès 2022 avec le SUV Type 132

Lotus annonce au passage que cette nouvelle usine produira deux autres modèles électriques, qui arriveront sur le marché au cours des cinq prochaines années. Le premier est un coupé quatre portes dénommé Type 133. Son arrivée est prévue en 2023. Le second est un SUV portant le nom de code Type 134 et qui devrait pointer le bout de son nez en 2024. 

Nouveautés Lotus

Plus tard, à horizon 2026, Lotus produira une voiture de sport, la Type 135. Celle-ci est développée conjointement avec Alpine, et ne sera pas construite en Chine mais bien à Hethel, en Angleterre. Depuis son passage sous le giron Geely, Lotus enfonce de nouvelles portes. Il a par ailleurs annoncé que Nio a réalisé un investissement pour "explorer des opportunités de coopération industrielle mutuellement bénéfique".

L'usine chinoise de Lotus sera équipée d'une piste d'essai composée de 16 virages et permettant aux véhicules de rouler à des vitesses supérieures à 225 km/h. Moderne, cette usine se veut à la pointe de la technologie, les voitures seront en outre capables de passer d'un atelier à un autre sans l'intervention de l'homme. 

En attendant de découvrir toutes nouveautés, Lotus se concentre sur l'Evija, mais aussi, sur l'Emira qui est véritablement la dernière voiture thermique de la marque. En avril dernier, Lotus a déclaré travailler sur quatre plateformes différentes : Evolution, Sports car, E-Sports, Extreme.

De son côté, Alpine prévoit de lancer trois modèles dans les années à venir. Il y aura un SUV, mais aussi, l'Alpine R5 ainsi que la sportive développée en partenariat avec Lotus.