Cette échéance est l'une des plus ambitieuses parmi celles déjà officialisées dans le monde automobile.

Les effets d'annonce se multiplient un peu partout dans le petit monde de l'automobile concernant la fin du développement ou de la commercialisation des modèles thermiques. Il y a quelques semaines, ce sont Volkswagen et Audi qui se sont fixés une date butoir et la fin du développement de leur moteur thermique d'ici 2026, avant une extinction programmée en 2033 avec l'arrêt de leur vente, hybrides rechargeables compris.

C'est désormais au tour d'Opel d'emboîter le pas pour le groupe Stellantis, fruit de la fusion en début d'année entre PSA et FCA. La marque allemande, qui avait fortement réduit sa gamme ces dernières années, est en train de relancer de nouveaux produits de plus en plus électrifiée, tout en profitant également des synergies avec les autres marques du groupe.

Mais contrairement aux autres constructeurs du groupe Stellantis, Opel a pris les devants par l'intermédiaire de son directeur, Michael Lohscheller, qui a annoncé qu'Opel serait 100 % électrique en Europe d'ici 2028. Cette échéance est particulièrement ambitieuse puisqu'elle intervient quasiment cinq ans avant celles d'Audi et Volkswagen, et deux ans avant celles de Ford et Volvo, qui visent 2030 avant de retirer définitivement tout moteur thermique de leur catalogue.

Opel Manta GSE Elektromod : Premier test de siège
Opel Manta GSe ElektroMOD

La marque à l'éclair compte également se lancer en Chine avec des voitures électriques, et pour dynamiser son image, elle promet une version à batterie de l'une de ses icônes des années 1970, la Manta, pour le "milieu de la décennie". La marque a d'ailleurs dévoilé un premier concept-car baptisé Opel Manta GSe ElektroMOD, un modèle néo-rétro qui mêle le charme de l'ancien avec des lignes plus contemporaines et des technologies au goût du jour.

L'autre surprise, c'est que ce concept-car embarque un moteur électrique de 147 chevaux et 255 Nm de couple en lieu et place de l'ancien quatre cylindres thermique. Grâce à sa batterie de 31 kWh, il est possible d'effectuer 200 kilomètres avec une charge. Ces valeurs devraient certainement grimper quand la version de série verra le jour, mais sachez toutefois que cette Manta GSe ElektroMOD est immatriculée et a même obtenu son contrôle technique allemand.

Outre le retour de la Manta d'ici quelques années, Opel mise sur toute une gamme d'électrique, avec sa Corsa notamment, qui est déjà proposée en 100 % électrique sur cette génération, mais qui le sera uniquement sur la prochaine, tout comme le Mokka. Reste à savoir ce qu'il adviendra du Crossland, techniquement étroitement lié au Peugeot 3008 qui, lui aussi, devrait céder d'ici trois ans aux sirènes de l'électrification.