La Gigafactory de Berlin n'est toujours pas ouverte, mais Tesla a remporté une bataille cruciale en Allemagne.

Le 1er juillet 2021 aurait dû être le jour de l'ouverture de la Gigafactory de Tesla à Grünheide, près de Berlin. Mais les portes de l'usine sont restées fermées et nous ne savons toujours pas quand elles s'ouvriront, peut-être à la fin de cette année, peut-être au début de l'année prochaine. Elon Musk a néanmoins remporté une victoire importante dans la bataille juridique qui accompagne la naissance de sa première usine en Europe.

En effet, le tribunal administratif de Francfort a rejeté le recours déposé par Grüne Liga et Nabu, deux ONG environnementales ayant pointé du doigt un permis délivré temporairement par les autorités de Brandebourg pour permettre au constructeur californien de tester certains de ses équipements.

Tesla était accusé de pollution pendant ses essais et également d'avoir modifié certains documents sans avoir reçu les autorisations requises pour commencer à produire des batteries. Cependant, le tribunal allemand a donné raison à Tesla, en précisant qu'"il n'est pas évident que les tests de fonctionnalité, limités dans le temps, auraient été dangereux", car la quantité de substances rejetées dans l'environnement étaient minimes et non-dangereuses.

Gigafactory Berlino in costruzione

Il ne s'agit que du dernier épisode d'un long feuilleton retardant l'inauguration de la Gigafactory de Berlin. Annoncée fin 2019, avec un investissement dépassant les 5,8 milliards de dollars, l'usine du constructeur devait être opérationnelle début 2021 pour assembler 500'000 voitures électriques par an, dont le Model Y pour le marché européen.

Mais la pandémie de COVID-19 suivie par l'intervention des associations environnementales ont mis des bâtons dans les roues d'Elon Musk. Et cela ne risque pas de s'arrêter du jour au lendemain puisque Grüne Liga et Nabu ont promis un nouveau chapitre, cette fois-ci devant le tribunal administratif supérieur de Berlin et de Brandebourg, tandis que certaines franges extrémistes sont même allées jusqu'à dégrader l'usine...