Une fois n'est pas coutume chez Mansory, la préparation est relativement discrète par rapport à ce dont nous avons été habitués.

Dans l'univers de la préparation automobile, Mansory fait certainement partie des préparateurs les plus extravagants. C'est au salon de Genève, qui devrait d'ailleurs revenir en 2022 après deux ans de disette, que Mansory nous livrait ses créations les plus loufoques. Mais même si le salon helvète est en pause, Mansory continue de nous proposer des préparations extravagantes, même si la dernière en date pourrait paraître un peu trop sage.

La préparation en question, c'est celle d'une Porsche Taycan Turbo S qui fait la part belle aux éléments aérodynamiques en fibre de carbone. Nous en retrouvons un peu partout sur la carrosserie, des écopes d'air au niveau des optiques, en passant par les boucliers et les jupes latérales.

Vue arrière Mansory Porsche Taycan

Le préparateur propose également un jeu de jantes spécifiques de 22 pouces qui permettrait d'améliorer le refroidissement du système de freinage. Les rétroviseurs ne sont pas oubliés et sont aussi réalisés via ce matériau composite. C'est extravagant effectivement, mais beaucoup moins qu'une Bugatti Veyron recouverte d'une peinture façon marbre par exemple.

Sous le capot, Mansory n'a touché à rien, puisque les deux moteurs électriques développent toujours une puissance cumulée de 560 kW, soit 761 chevaux avec la fonction Overboost propre à la version Turbo S. Sans cette fonction, la berline électrique allemande développe tout de même 680 chevaux.

Du côté des performances, l'accélération de 0 à 100 km/h est toujours annoncée en seulement 2,8 secondes et sa vitesse maximale est de 260 km/h. Si Mansory n'a pas touché aux deux moteurs, c'est également le cas pour la batterie qui conserve sa capacité brute de 93,4 kWh, lui autorisant ainsi quelque 412 kilomètres d'autonomie avec une seule charge, selon le cycle WLTP.

Galerie: Porsche Taycan par Mansory