Les premiers exemplaires de préproduction ont été assemblés.

Depuis novembre 2019, le constructeur chinois Aiways propose sur le marché européen son modèle U5, un SUV électrique d'une autonomie de 503 kilomètres. Et le petit frère, baptisé U6, devrait bientôt pointer le bout de son nez. Récemment, les premiers exemplaires de préproduction sont sortis de l'usine de Shangrao, ville chinoise de sept millions d'habitants, où siège Aiways.

Au cours de cette phase particulièrement importante, les installations et les processus de fabrication peuvent être optimisés si le besoin s'en fait ressentir. L'étape de préproduction permet également de vérifier la qualité des composants. Et la plupart des voitures de présérie sont utilisées comme véhicules d'essai.

À noter que le premier exemplaire du U6 (voir l'illustration de l'article) arbore le design "Aiways Man" ayant remporté un concours graphique lancé par le constructeur chinois et récompensant l'idée la plus créative.

Le design du U6 n'est pas sans rappeler celui de la Polestar 2, dont la marque appartenait anciennement à Volvo. 

Galerie: Aiways U6

Comme pour le modèle précédent, le U6 plonge ses racines dans la plateforme MAS (More Adaptable Structure). La version finale devrait reprendre les caractéristiques du concept-car U6ion, présenté en 2020, notamment son toit panoramique et son bandeau de feux à l'arrière.

Pour l'heure, le groupe propulseur, les dimensions et le prix restent inconnus. Il est possible que le moteur, ainsi que les dimensions, soit identique à celui du U5. Sa batterie de 63 kWh offre une autonomie de plus de 500 kilomètres (cycle NDEC). Le groupe propulseur produit une puissance de 140 kW, soit 190 ch. Avec une longueur de 4,68 mètres, le SUV boxe dans la même catégorie que le MG Marvel R en Chine ou encore le Skoda Enyaq en Europe.

Les automobilistes chinois peuvent d'ores et déjà réserver le U6 moyennant un premier versement. Pour le Vieux Continent, les préventes seront rendues disponibles plus tard dans l'année.