Une Manta originale, avec un moteur électrique.

Opel opère un retour vers le futur en dotant la Manta A originale d'un moteur électrique. Malheureusement, il ne s'agit là que d'un modèle unique, mais l'ElektroMOD ravive l'esprit du coupé sport des années 1970 tout en faisant une croix sur le moteur à essence à quatre cylindres, au profit d'un moteur électrique monté à l'arrière.

Avec 145 chevaux (108 kilowatts) et 255 Nm de couple, c'est la Manta de première génération la plus puissante de Rüsselsheim.

Tout comme son ancêtre, la Manta zéro émission reste une propulsion et elle conserve même la boîte manuelle à quatre vitesses. À certains égards, le coupé se rapproche de la Ford Mustang Lithium EV car ce concept combinait également un moteur tout électrique, propulsion, et une configuration à trois pédales. L'Opel Manta GSe ElektroMOD, son nom complet, tire le jus nécessaire d'une batterie lithium-ion de 31 kWh pour une autonomie d'environ 200 kilomètres.

Galerie: Opel Manta GSe ElektroMOD (2021)

Le restomod ne consiste pas seulement à échanger un moteur thermique contre un moteur électrique, car Opel a également peaufiné le design extérieur pour se conformer à l'identité visuelle actuelle, vue à l'origine sur le concept GT X Experimental 2018, avec son carénage avant "Vizor". Des caractéristiques esthétiques que l'on trouve désormais sur les voitures de production. Mais sur le restomod, la calandre reçoit un écran LED intégré qui affiche une variété de messages, y compris "Mon cœur allemand a été ELEKTRified."

Avec sa peinture jaune néon, le restomod possède des passages de roues redessinés pour s'adapter à ces nouvelles jantes alliage de 17 pouces. Spécifiquement créées pour la voiture, elles sont équipées de pneus 195/40 R17 à l'avant et 205/40 R17 à l'arrière. Le couvercle du coffre affiche fièrement le lettrage "Manta" en utilisant le dernière typo d'Opel.

Mais Opel a fait un effort supplémentaire et a également retouché l'intérieur. Le tableau de bord accueille désormais deux écrans, dont l'un de 12 pouces pour l'instrumentation, et l'autre de 10 pouces servant à l'infodivertissement. Si ces sièges sportifs vous semblent familiers, c'est parce qu'ils ont été empruntés à l'Adam S. Les accents jaunes dans l'habitacle créent une connexion visuelle avec la carrosserie aux couleurs vives.

Opel suggère que d'autres restomods électriques créés en usine sont à l'ordre du jour. Croisons les doigts pour que les GT et Calibra soient sur la liste !