Comme tous les constructeurs, Caterham réfléchit à son avenir et songe à électrifier sa Seven d'ici 2026.

Si vous suivez avec assiduité l'actualité automobile, vous n'êtes peut-être pas sans savoir que Caterham vient officiellement d'être racheté par son importateur japonais, à savoir VT Holdings. Ce rachat pourrait redonner un second souffle à Caterham, qui navigue un peu à vu ces derniers temps, avec toutes les nouvelles normes environnementales qui ne collent pas forcément à la philosophie de la marque.

L'unique modèle présent au catalogue (avant peut-être l'arrivée d'un second véhicule), la Caterham Seven, est déclinée en plusieurs motorisations et en deux châssis. Mais d'ici quelques années, une nouvelle motorisation pourrait faire son arrivée. Kazuho Takahashi, le nouveau président de la marque, avait d'ailleurs commencé à évoquer l'avenir de la Seven lors de sa première prise de parole en indiquant qu’il allait "protéger et développer la Seven pour relever les défis législatifs qui nous attendent".

En d'autres termes, la Caterham Seven aura sans doute le droit à une version 100 % électrique à l'avenir. Dans une interview accordée aux britanniques d'Autocar, le directeur général de Caterham, Graham Macdonald, a déclaré que la priorité était de s'assurer que cette éventuelle Seven 100 % électrique "se comporte bien comme une Caterham". Toujours est-il que Graham Macdonald a déjà eu l'opportunité de conduire un prototype d'une Seven 100 % électrique, et qu'il fut plutôt séduit : "C’est une voiture différente à conduire, mais pas moins excitante".

Le constructeur devrait rester fidèle à sa philosophie en développant une voiture aussi légère que possible, performante et plaisante à conduire. Néanmoins, l'ajout d'une batterie devrait évidemment rajouter quelques kilos supplémentaires sur la balance, ce qui engendrera quelques modifications au niveau du châssis, à commencer par une structure et des suspensions renforcées. Les premières rumeurs indiquent déjà des performances de haut vol, avec un 0 à 100 km/h semblable à celui d'une 620R, à savoir environ 2,8 secondes.

La Caterham Seven 100 % électrique, ce n'est pas encore pour demain, puisque la marque n'en est qu'aux prémisses et doit d'abord trouver un fournisseur pour son moteur et ses batteries, un ensemble qui doit s'adapter aux dimensions de la voiture et non l'inverse. L'arrivée d'un tel modèle ne devrait pas voir le jour avant 2026. "Mon ambition, c'est de faire fonctionner les moteurs thermiques aussi longtemps que possible, tant que nous pouvons en trouver un qui correspond à notre produit, mais cela devient de plus en plus difficile maintenant", a précisé Graham Macdonald.