La FIA va mettre en place un championnat zéro émission basé sur le GT3. Au menu : 700 kW de charge rapide, 430 kW de puissance.

Le sport automobile s'oriente de plus en plus vers un avenir vert. C'est en tout cas le souhait du plus grand organisme gérant les compétitions internationales, la FIA. Celle-ci veut donner un élan "émotionnel" à la transition énergétique, et après la monoplace, à travers la Formule E, puis le rallye avec l'Extreme E, c'est désormais au tour du GT de subir le traitement 100% électrique.

Prochainement, une catégorie GT électrique verra le jour. Si l'année fixée pour l'organisation du premier championnat et le nom des potentiels participants demeurent inconnus, nous connaissons d'ores et déjà les spécifications techniques.

Plusieurs informations sautent aux yeux : le poids minimum des voitures sera compris entre 1490 et 1530 kg, la capacité totale des batteries sera de 87 kWh. Celles-ci seront conçues par Saft, filiale de Total, avec des cellules lithium-ion. À noter que la puissance de recharge est de 700 kW.

"Les cellules ont été conçues pour permettre un pic de régénération de 700 kW et une charge rapide de 700 kW, ce qui leur permettra de se recharger à 60% de leur capacité en quelques minutes lors d'un arrêt au stand à mi-course", apprend-on dans le communiqué de la FIA. "Le réseau de recharge sera développé pour répondre aux exigences de la charge rapide et, selon le circuit, comprendra des infrastructures permanentes et temporaires."

Détails techniques

  • Châssis : conversion GT3 possible
  • Poids minimum : entre 1490 et 1530 kg
  • Moteur : jusqu'à 4 moteurs électriques
  • Transmission : deux ou quatre roues motrices
  • Batterie : conçue par Saft, cellules lithium-ion
  • Capacité totale : 87 kWh
  • Puissance maximale : 430 kW
  • Pic de régénération : 700 kW
  • Charge rapide : 700 kW
  • 0 à 100 km/h estimé : 2,4 secondes
  • Vitesse de pointe estimée : 300 km/h

Le Règlement Technique a été finalisé à la mi-décembre 2020, lors d'une réunion du Conseil Mondial du Sport Automobile. Pour le moment, aucune autre spécification technique n'a été révélée.

"La vision de la FIA est de faire du sport automobile un laboratoire pour la mobilité durable. L'annonce de cette nouvelle catégorie GT électrique est une étape clé au service de cet objectif, car elle ouvrira la voie pour de nouvelles technologies de batterie et de charge rapide", commente Jean Todt, président de la FIA.