Selon une étude de Nissan, les automobilistes européens regardent l'électrique avec de plus en plus d'intérêt.

L'Europe est devenue le premier marché mondial des voitures électrifiées. Et c'est probablement sur le Vieux Continent que la transition énergétique s'accélère le plus, et ce pour de nombreuses raisons.

Parce que des mesures ont été mises en place par différents pays. Parce que des réglementations antipollution strictes ont vu le jour. Parce que l'Union européenne a investi des sommes considérables pour soutenir la chaîne d'approvisionnement électrique. Mais aussi parce qu'une nouvelle culture de la mobilité sans émission se répand en Europe.

La voiture électrique satisfait

Nissan a mené une enquête approfondie sur les habitudes de conduite en Europe. Selon l'étude du constructeur japonais, impliquant 7000 Européens propriétaires de voitures électriques et thermiques, 70% des personnes interrogées se disent prêtes à envisager un véhicule électrique pour leur prochain achat automobile.

Et si l'on prend en compte les propriétaires de voitures électriques uniquement, les chiffres parlent pour eux : 89% des sondés pensent avoir fait le bon choix, 74% se sentent plus détendus au volant et 77% apprécient la conduite plus souple. Plus important encore, 97% d'entre eux déclarent que le passage à l'électrique a répondu à leurs attentes pour trois raisons en particulier :

  • Les faibles coûts d'exploitation.
  • Des performances remarquables.
  • Une conduite plus douce.
2021 Nissan Ariya

L'autonomie fait débat

Lorsque l'on parle de véhicules électriques, les plus grands inconvénients évoqués sont toujours l'autonomie limitée et le temps nécessaire pour recharger les batteries. Cependant, l'étude de Nissan montre que le nombre de kilomètres pouvant être parcourus dans une électrique est loin d'être un problème pour de nombreuses personnes. 70% des propriétaires d'une voiture électrique admettent que l'autonomie de leur voiture dépassent leurs attentes d'avant achat.

Toutefois, l'autonomie limitée est encore considérée comme un obstacle pour 58% des conducteurs n'ayant pas fait l'achat d'une voiture électrique.

Pourquoi passer au tout électrique ?

Le constructeur japonais a également tenté de déterminer quels sont les facteurs qui conduisent à l'achat d'une voiture zéro émission, et en a identifié deux. La principale raison concerne l'impact sur l'environnement, décisif pour 49% des automobilistes souhaitant s'offrir prochainement une voiture électrique.

À noter que 31% des personnes interrogées opteront pour une voiture électrique dans le futur en raison des coûts d'entretien réduits. Et il s'avère que 83% des conducteurs d'une voiture zéro émission confirment que les coûts sont inférieurs à ce qu'ils avaient prévu dans leur budget initial.