Le SUV phare de Mercedes va lui aussi succomber à la fée électricité.

Mercedes accélère sur l'électrique. Après les EQC, EQV, EQA, et bientôt EQS et EQB, le constructeur à l'étoile poursuivra son offensive avec de nouveaux modèles complètement électriques. Il y aura l'EQE, puis, les versions SUV des EQS et EQE.  

Ces voitures électriques ont leur faux jumeau thermique. Ainsi, l'EQS est l'équivalent électrique de la Mercedes-Benz Classe S. L'EQE est la version à électrons de la Mercedes-Benz Classe E. À peu près tous les modèles de Mercedes se réincarneront en électrique. Même le Classe G n'y échappera pas, conformément à ce que nous avions annoncé en novembre 2019 (voir ci-dessous).

Récemment, et après une rapide recherche auprès de l'EUIPO - l'office de l'union européenne pour la propriété intellectuelle - nous avons découvert que le fabricant allemand a déposé le 1er avril dernier les noms EQG 560 et EQG 580. Pour votre information, le nom "EQG" a été déposé en 2016 et correspond certainement à la variante électrique du Classe G.

Les noms EQG 560 et EQG 580 font probablement référence à la puissance développée par ces deux versions. Cela ne nous étonne point. Actuellement, sur le marché français, le Mercedes Classe G est proposé en deux niveaux de puissance : 422 ou 585 ch. Il est donc possible que l'EQG développe 560 et 580 ch.

Pour l'heure, la marque allemande n'a donné aucune information à propos de l'EQG. Il se prépare en coulisses et n'a pas encore été testé sur route ouverte. Lorsqu'il sortira, nos photographes espion ne le louperont pas et nous nous ferons le plaisir de vous le faire découvrir en photo. 

Le Classe G est un pilier depuis 1979. Créé initialement pour le Shah d'Iran, il est aujourd'hui très apprécié par les riches clients pour sa robustesse mais aussi pour l'image qu'il reflète. La version électrique aura la lourde de tâche de perpétuer son succès, elle devra en outre parvenir à rouler sur des chemins difficiles sans aucune difficulté. Après tout, le franchissement est l'essence même du Mercedes Classe G, les ingénieurs mettront un point d'honneur pour préserver le patrimoine 4x4.