En ce 1er avril 2021, la police a un rêve électrique. Sur sa page Facebook, la police nationale de la Charente-Maritime a publié les photos d'une Taycan équipée simplement d'un gyrophare et de la plaque pare-soleil police. La sportive électrique de Porsche n'a reçu aucune modification particulière, ni même une décoration aux couleurs de la police, tout est d'origine. 

D'après la publication des forces de l'ordre, cette Porsche leur a été octroyée pour "mieux traquer les excès de vitesse". Elle rejoint une autre voiture électrique, la Renault Zoe que l'on aperçoit sur les photos publiées par les policiers. 

Les officiers ont bien raison de rêver, mais soyons réalistes, la Porsche Taycan ne rejoindra jamais leur flotte automobile ! Il s'agit bien entendu d'un canuler créé de toutes pièces, le fameux poisson d'avril. Les policiers n'ont pas l'intention de s'offrir une voiture aussi luxueuse et aussi chère pour traquer les fous du volant. D'autant plus que cette mission est assurée par les gendarmes. 

 

Les militaires de la gendarmerie comptent plusieurs bolides dans leurs rangs, mais ils sont bien moins puissants que la Porsche Taycan. En effet, les équipes rapides d'intervention de la gendarmerie ont dernièrement reçu des exemplaires de la SEAT Leon Cupra. L'Espagnole - forte d'un peu moins de 300 ch - vient en remplacement de la Renault Mégane 3 R.S. qui doit partir en retraite après plusieurs années de bons et loyaux services. 

Pour en revenir à la Taycan, cette électrique n'équipe aucune police du monde. Cela dit, elle aurait tout à fait sa place à Dubaï, là-bas, les policiers sont habitués de rouler au volant de voitures de cette gamme-là. Ces policiers ont déjà utilisé des Ferrari, Lamborghini, McLaren et Bugatti pour intimider les chauffards qui prendraient la route pour un circuit. 

Le Taycan est une voiture chère, le modèle d'entrée de gamme démarre à un peu plus de 86'000 €. La police française n'a pas les moyens de s'offrir un tel bijou, à moins de le saisir et de l'utiliser pour des missions bien spécifiques comme c'est parfois le cas...