C'est un modèle unique donnant quelques indices sur le futur électrique de la marque.

Lorsque Mini a commencé à parler du Pacesetter, nous avons pensé que le constructeur laissait entendre qu'il allait sortir une version plus extrême de la Cooper SE entièrement électrique, l'équivalent zéro émission de la John Cooper Works GP. Mais loupé, le Pacesetter est en fait une pièce unique, un véhicule de sécurité entièrement électrique pour le championnat Formule E.

Visuellement, elle présente des passages de roue élargis similaires à ceux du dernier modèle John Cooper Works GP, un aileron arrière surdimensionné et la même posture élargie. Elle possède un pare-chocs avant au design revu et corrigé, des roues inédites et un large diffuseur à l'arrière. Une sorte de mélange de la Cooper SE et de la JCW GP.

Contrairement à la version thermique, la Pacesetter possède exactement le même groupe motopropulseur que la Cooper SE, ce qui signifie qu'elle dispose de 184 chevaux et de 280 Nm. Cependant, grâce à son poids réduit (grâce à un intérieur dépouillé et à l'utilisation de pièces légères imprimées en 3D qui le rendent plus légère de 130 kg), le Pacesetter met moins de temps pour atteindre les 100 km/h, 6,7 secondes contre 7,3 secondes pour la Cooper SE.

Galerie: MINI Electric Pacesetter by JCW, safety car en Formula E

Elle est également équipée d'une suspension à ressorts réglables et de jantes de 18 pouces chaussées de pneus Michelin Pilot Sport - les jantes sont les mêmes que sur la JCW GP, mais elles ont été peintes en orange pour s'harmoniser avec le thème visuel. Les freins avant sont renforcés par rapport à ceux de la Cooper SE, avec des étriers à quatre pistons.

Si l'extérieur évoque en plusieurs points la GP thermique, Mini a totalement changé l'intérieur. Notons les coussins de siège imprimés en 3D qui sont amovibles et ressemblent à une technologie extraterrestre - on peut se demander à quel point de tels sièges sont confortables et surtout si Mini a des plans pour passer cette technologie en production. La Cooper SE a d'ailleurs une clé imprimée en 3D en option, ce qui prouve que c'est réellement une piste étudiée par le constructeur britannique. 

Comme nous l'avons mentionné en début d'article, le Pacesetter n'est pas un avant-goût d'un modèle de production, mais il peut nous donner un avant-goût des futures productions électriques de la marque. Le groupe BMW a annoncé que Mini deviendrait entièrement électrique avant même BMW.