De la communication aux voitures électriques, il n'y a qu'un pas.

Depuis quelques années, plusieurs entreprises du secteur de l'électronique grand public tentent d'élargir leurs activités en passant de la communication et du divertissement à la conception de véhicules zéro émission. Apple, Google ou Huawei ne sont que quelques exemples parmi les entreprises ayant récemment manifesté un tel intérêt, parfois avec des moyens considérables.

Ces géants peuvent compter sur une grande expérience au niveau des technologies, des systèmes informatiques et des services connectés, constituant des éléments de plus en plus importants lors de la conception d'une voiture.

Néanmoins, les résultats ont été mitigés jusqu'à présent. Aucune entreprise du secteur n'est parvenue à commercialiser son propre véhicule électrique. Le problème majeur concerne la phase de production : une chaîne de montage d'une voiture est très différent de celui d'un téléphone portable, d'un ordinateur ou d'un appareil ménager.

La situation aux États-Unis

Outre-Atlantique, les protagonistes de la course à la mobilité électrique sont Google et Apple. Le premier a commencé à rêver de son propre véhicule il y a près de vingt ans avant de collaborer avec diverses firmes telles que l'ancien groupe FCA et Toyota. La dernière percée a eu lieu en 2016 avec la création de Waymo : cette division a pour objectif de développer la conduite autonome et est testée dans plusieurs villes américaines.

Les tentatives d'Apple, en revanche, sont plus récentes. Le géant de Cupertino a lancé le "Project Titan" en 2014, dans le but de produire son propre véhicule électrique. En 2016, Apple avait plus de 1000 employés travaillant sur le projet mais celui-ci a pris du plomb dans l'aile. De nouvelles informations ont commencé à circuler il y a plusieurs mois : Reuters a rapporté qu'une "Apple Car" pourrait être lancée dès 2024. Quelques rumeurs concernant une éventuelle collaboration avec Hyundai et Kia ont suivi mais toutes ont été démenties par les constructeurs coréens.

Rendering di Apple Car di Motor1

La situation en Chine

Depuis des années, l'empire du Milieu est le premier marché mondial pour les voitures électriques. Il n'est donc pas surprenant que de nombreuses entreprises locales d'électronique grand public souhaitent avoir leur part du gâteau. Alibaba a récemment formé une joint-venture avec Saic, le plus grand constructeur automobile du pays. Et Baidu, le Google chinois, a récemment annoncé un accord avec le groupe Geely (dont Volvo fait partie) pour concevoir de manière autonome des véhicules électriques.

Les géants de la téléphonie ne sont pas en reste. Selon un rapport de Reuters datant de février, Huawei aurait signé un accord avec le constructeur Changan Automobiles et Xiaomi envisagerait un parcours similaire. Cependant, Huawei est dans l'obligation contractuelle de patienter 3 ans avant de rejoindre l'industrie automobile, l'avenir du projet n'est donc pas encore bien défini.

L'auto elettrica di Huawei

La situation dans le reste du monde

Un grand engouement pour les voitures électriques peut également être observé en Corée du Sud. Ce pays d'Asie s'est fait un nom dans le secteur, principalement pour sa production de batteries. Samsung, par exemple, a révélé l'année dernière son intention de mettre au point une batterie solide capable de parcourir 800 km sur une même charge. Et LG s'est engagé en décembre dernier dans une joint-venture avec le fournisseur Magna pour la production de composants destinés à des véhicules électriques.

Au Japon, Sony a dévoilé son concept Vision S lors du CES de Las Vegas 2020. Toutefois, la firme nippone a d'ores et déjà réfuté son intention de commercialiser le véhicule.

Pour l'heure, les Européens se tiennent hors du ring. Cependant, le projet de Dyson, célèbre entreprise britannique d'électroménager, mérite d'être mentionné. James Dyson avait dépensé plus de 500 millions d'euros pour développer un SUV électrique destiné à rivaliser avec le Tesla Model X... avant de finalement rendre les armes.

Galerie: Apple Car 2076 concept by Ali Cam