Porsche danse tout seul. Les dirigeants du constructeur de Stuttgart viennent d'annoncer qu'ils utiliseront leur propre plateforme PPE (Premium Platform Electric) pour développer les prochains modèles électriques. Le constructeur n'utilisera pas la plateforme SSP (Scalable Systems Platform) que Volkswagen vient d'annoncer et qui remplacera l'actuelle MEB à partir de 2025.

Porsche va donc suivre un chemin différent de celui du reste du groupe. Une voie, toutefois, qui sera en partie suivie par Audi - qui produira ses modèles haut de gamme sur la plate-forme PPE - et qui l'amènera à travailler avant tout sur les performances, l'autonomie et la vitesse de recharge.

Tout commencera par le Macan

Le premier modèle à utiliser la plateforme PPE sera le Porsche Macan électrique, qui entrera en production à partir du second semestre 2022. Il sera suivi peu après par l'Audi Q6 e-tron, le jumeau du Macan proposé par la Maison aux quatre anneaux.

Le choix - selon Automotive News - semble dicté par le fait que Porsche a l'intention de maintenir le rythme de développement de ses voitures à zéro émission et ne peut pas attendre 2025, lorsque Volkswagen, selon les mots du même Herbert Diess, sera prêt à commercialiser les premiers modèles produits sur la base de la plate-forme SSP.

Volkswagen ID.4, photos officielles
Plate-forme MEB (remplacée prochainement par SSP)

Deux plateformes pour tous les modèles

Ainsi, il est possible qu'à partir de la prochaine décennie, les plateformes du géant de Wolfsburg soient au nombre de deux. La plate-forme SSP équipera le plus grand nombre de modèles (Volkswagen, Seat, Skoda et les modèles peu chers d'Audi) et l'architecture PPE sera utilisée par les modèles Porsche et les modèles Audi les plus exclusifs, qui pourront compter sur leurs propres spécifications et se permettre, compte tenu de leur positionnement, des solutions encore plus avant-gardistes.

À partir de 2025, les nouveaux modèles Bentley seront également basés sur la plate-forme PPE, une marque qui, comme on le sait déjà, sera totalement électrique à partir de 2030.

Porsche Macan Elettrica
Porsche Macan

Le pouvoir de la coopération

Bien que Porsche fasse officiellement cavalier seul dans le développement de nouveaux modèles, la coopération avec Volkswagen ne manquera pas. En fait, Michael Steiner, responsable de la division R&D de Porsche, a déjà annoncé que les logiciels et les technologies auront une base commune.

"Si vous considérez la plate-forme de manière traditionnelle, comme un ensemble de pièces en acier et en aluminium", a déclaré M. Steiner lors d'une conférence en ligne, "alors je vous dis que la SSC ne convient pas aux besoins de Porsche. Mais les plates-formes du futur ne sont pas seulement une question de matériel. Il s'agit de technologie, de l'intelligence artificielle, des logiciels. Et donc, de ce point de vue, Porsche et Volkswagen travailleront côte à côte."

En ce qui concerne les logiciels, les deux plateformes adopteront la version 2.0 du VW.OS, le système d'exploitation que le groupe a conçu avec sa société informatique Car.Software.Org, qui s'occupe également de la conduite autonome, de la gestion des données et de la définition des services numériques. Toutefois, lorsque le Macan fera ses débuts en 2022, Porsche adoptera une version intermédiaire, appelée 1.2.